Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

Le château de Chambord. Le plus grand château de la Renaissance dans le monde

Diffusion du mardi 8 janvier 2019 Durée : 20min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également à une boucherie des Landes qui fait le buzz sur les réseaux sociaux et à l’incroyable parcours d’Edouard Riou, illustrateur de Jules Verne

Au sommaire aujourd’hui :

- Le château de Chambord. Le plus grand château de la Renaissance dans le monde

- La boucherie Labarthe. Ou comment faire le buzz sur les réseaux sociaux ?

- Edouard Riou. L'illustrateur des livres de Jules Verne

*

  - Aucun(e)
-

En septembre 1519 débute la construction de ce qui deviendra, sous l’impulsion de François Ier, la plus stupéfiante construction de la Renaissance française : le château de Chambord. 

Placé sur la première liste des Monuments historiques en France en 1840 au même titre que le Louvre ou Versailles, patrimoine mondial de l’Unesco, Chambord est le plus mystérieux des palais royaux, jouant de la fausse symétrie et de plusieurs inconnues. 

500 ans plus tard, Chambord suscite toujours admiration et fascination.

  - Aucun(e)
-

L’objectif de ces célébrations est d’offrir les clés de lecture d’un Chambord tel qu’il a été pensé par son fondateur, François Ier et l’architecte inspirateur, Léonard de Vinci. 

Il s’agit de donner à voir la matrice originelle de Chambord, l’une matérielle, la construction, l’autre immatérielle, ses symboles, dans le cadre d’un riche programme de restaurations, associé à une exposition retraçant précisément cette genèse.

► Pour en parler : Jean d'Haussonville, à la tête depuis neuf ans du domaine de Chambord

► En savoir + : le site internet et la page Facebook du château de Chambord 

*

  - Aucun(e)
-

Située à Hagetmau dans les Landes, elle a fait le buzz sur les réseaux sociaux. 

En effet, pour faire la pub du nouveau magasin que l'entreprise vient d'ouvrir, à Amou, les 3 jeunes garçons bouchers de la maison ont tourné un clip qui parodie la chanson A nos souvenirs du groupe corrézien Trois Cafés Gourmands. 

Une façon aussi de dépoussiérer l'image du boucher et de transmettre leur passion pour leur métier, avec une bonne humeur communicative. 

Et le coup de pub fonctionne : mise en ligne sur la page Facebook de la Boucherie Labarthe le 5 décembre, la vidéo a déjà cumulé plus de 32.231 "vues" ce mardi matin !

► Pour en parler : Mathieu Labarthe, le petit-fils du fondateur de la boucherie 

► Aller + loin : la page Facebook de la boucherie

*

  - Aucun(e)
-

Les récits de voyages extraordinaires de Jules Verne sont indissociables de leur univers graphique : encore réédités, aujourd’hui, avec leurs illustrations d’origine. De combien d’autres romans du XIXe siècle peut-on en dire autant ?

Le premier artisan de cet imaginaire visuel fut Édouard Riou (1833-1900), jeune peintre havrais qui, comme Eugène Boudin avant lui, avait reçu une bourse de la ville pour étudier à Paris.

Riou trouve sa voie dans l’illustration de presse. On lui doit plus de 5000 dessins réalisés pour les journaux et les ouvrages à succès de l’époque, d’Ivanhoé de Walter Scott au Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas. Les explorations, les grottes sans fond, les forêts impénétrables, les abysses ténébreux et les bêtes terrifiantes sont ses domaines de prédilection. Il tire son inspiration du répertoire classique de la peinture, de ses nombreuses illustrations réalisées pour des récits de voyage ou des textes scientifiques.

  - Aucun(e)
-

À Paris, Riou rencontre Nadar, dessinateur et photographe, aussi ami avec un aspirant-écrivain, qui n’a jusqu’alors guère publié. Cet auteur de 37 ans en quête de succès n’est autre que Jules Verne. Vers 1862, Nadar n’a qu’une seule obsession : faire voler un gigantesque aérostat, appelé Le Géant, pour photographier Paris vu du ciel. Il encourage son ami Verne à écrire un roman sur une montgolfière : Cinq semaines en ballon. C’est avec ce roman sous le bras que Verne se présente auprès de l’éditeur réputé Pierre-Jules Hetzel. C’est l’autre ami de Nadar, Riou, qui sera choisi comme illustrateur.

S’ensuit alors une collaboration fructueuse entre l’artiste et le romancier qui publient, entre autres, Voyage au centre de la Terre, Les Aventures du Capitaine Hatteras, Les Enfants du capitaine Grant, et les premières planches de Vingt mille lieues sous les mers.

► Pour en parler : Aline Lemonier-Mercier, historienne

► A voir : L’exposition « À l’aventure ! Edouard Riou, illustrateur de Jules Verne » jusqu’au 27 avril 2019 à la Bibliothèque Armand Salacrou au Havre