Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

Il y a 100 ans, l'industrie aéronautique prenait véritablement son envol à Toulouse

Diffusion du jeudi 10 janvier 2019 Durée : 19min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également au ver de terre pas si inutile que ça et à une entreprise qui utilise la chaux pour les rénovations

Au sommaire aujourd’hui :

- L’aéropostale. Une histoire longue de 100 ans

- Eloge du ver de terre. Le lombric terrestre est aujourd’hui en danger

- Domus Ars. De la rénovation au chanvre

*

  - Aucun(e)
-

Le 25 décembre 1918 était inauguré, entre Toulouse et Barcelone, le premier tronçon d’une liaison postale aérienne qui ira jusqu’en Amérique du Sud : c’est le début de la mythique épopée de l’Aéropostale. 

Le projet a été conçu, dans les derniers mois de la Première guerre mondiale, par l’industriel visionnaire Pierre-Georges Latécoère. L’entrepreneur du Sud-Ouest imagine un service régulier de fret postal qui, se jouant des aléas météo ou mécaniques, desservirait par les airs Espagne, Maroc et Sénégal et, plus tard, l’Amérique du Sud. 

Un plan qui, à une époque où les pilotes naviguent à vue, la tête à l’air, sans instruments de bord sophistiqués, semble confiner à la folie. « J’ai refait tous les calculs, ils confirment l’opinion des spécialistes. Notre idée est irréalisable. Il ne nous reste qu’une chose à faire, c’est la réaliser ». 

L'envol des pionniers

Le 25 décembre 1918, lors de la première liaison postale aérienne, le Salmson rejoint la cité catalane en 2h20. Trois mois plus tard, Latécoère se pose à Rabat. Puis ce sera Casablanca. Mais l'industriel a un rêve encore plus fou: relier le Sénégal et même l'Amérique du Sud depuis Toulouse, soit plus de 12.000 kms. 

Les années 1920 inaugurent un service postal régulier entre Toulouse et le Sénégal malgré la traversée du désert, les avaries, les accidents, les disparitions.

En 1925, Latécoère cède sa compagnie rebaptisée par son nouveau propriétaire, l'industriel français Marcel Bouilloux-Laffont, "L'Aérospostale".

  - Aucun(e)
-

Pierre-Georges Latécoère se lance alors dans l'aventure des hydravions. Il disparaît en mer le 7 décembre 1936 à bord de l'hydravion La Croix du Sud.

L'aventure aéronautique française se poursuit à partir de 1933 avec la création d'Air France, née du regroupement de plusieurs compagnies aériennes françaises, dont l'Aéropostale.

Aujourd'hui, la saga Latécoère se poursuit toujours. Équipementier aéronautique, la compagnie travaille pour Airbus, Dassault, Boeing... Son siège est toujours à Toulouse et elle emploie au total plus de 4.000 personnes sur 21 sites répartis dans 12 pays.

► Pour en parler : Benoit Heimermann, éditeur chez Stock et auteur de "l'Aéropostale" aux éditions Arthaud 

► A lire également : Le beau décollage de L'Envol des pionniers, le musée de l'aéropostale de Toulouse 

*

  - Aucun(e)
-

Il existe 150 espèces de vers de terre, dont le lombric terrestre. Ce dernier est souvent considéré comme un animal inutile ou pire, comme un parasite des cultures. Il est d’ailleurs classé parmi la vermine. 

Première biomasse animale terrestre, le ver de terre est pourtant l'un des premiers marqueurs de la biodiversité et de la bonne santé des sols, et sa raréfaction signe leur santé précaire, car un sol en mauvaise santé n'est plus nourricier. 

  - Aucun(e)
-

Etant donné que 95 % de notre alimentation dépend des sols, et que les sols disparaissent avec les vers de terre sous les effets de l'érosion, elle-même amplifiée par leur absence, nul besoin d'un dessin pour saisir que nous leur préparons un destin funeste. 

Alors pourquoi le ver de terre est-il au cœur de l'alimentation de demain ? Parce qu'il possède un pouvoir..." 

► Pour en parler : Christophe Gatineau auteur du livre Eloge du ver de terre chez Flammarion.

*

  - Aucun(e)
-

Située en Charente, Domus Ars est une entreprise spécialisée dans la restauration de bâtiments anciens et l'emploi de matériaux innovants comme les bétons bouchardés, et naturels, comme le chanvre, le lin ou encore la terre crue.

Domus Ars mobilise une équipe pour accompagne son client du croquis à la réalisation du projet garantissant ainsi un habitat performant, esthétique et durable.

  - Aucun(e)
-

L’entreprise Domus Ars mobilise son réseau de partenaires et de fournisseurs engagés comme elle dans la création d’un patrimoine durable, partageant avec vous ses valeurs et sa vision positive et facile à vivre de la maison.

► Pour en parler : Alexis Allard, gérant et fondateur de Domus Ars

► Aller + loin : le site internet de Domus Ars