Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

La tour “Zizim”. Visite d’une prison dorée

Diffusion du vendredi 7 septembre 2018 Durée : 23min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également à des tentacules géantes qui jaillissent des fenêtres d’un immeuble à Bordeaux et à une idée original pour collecter des fonds

Au sommaire aujourd’hui :

- La tour “Zizim”. Une prison dorée pour un sultan

- Des tentacules géantes. Une œuvre pour sensibiliser à l’importance de la biodiversité

- Appel à toutes les maries. Une façon originale de collecter des fonds

*

  - Aucun(e)
-

La Tour Zizim demeure le monument emblématique de la cité médiévale de Bourganeuf. Construite entre 1484 et 1486, elle fut la prison du prince ottoman qui lui donna son nom : Zizim, ou Djem. 

Djem était le deuxième fils de l'empereur ottoman Mehmet II. A la mort de ce dernier, ces deux fils s'affrontèrent pour conquérir son trône. Bajazet prit l'avantage sur son frère Djem de telle sorte que ce dernier dut s'exiler et demander de l'aide aux chevaliers Hospitaliers de Saint Jean de Jerusalem. 

Après de nombreuses tractations, Pierre d'Aubusson, grand maîtres des chevaliers Hospitaliers fit de Zizim son prisonnier politique et le fit conduire en France avec une partie de ses troupes. La Tour, inscrite aux Monuments Historiques, a été spécialement construite en 1484 pour accueillir le prince qui n’y resta finalement que 2 ans.

L'édifice a abrité par la suite d'autres prisonniers à la Révolution et lors de la seconde guerre mondiale où des maquisards y seront emprisonnés.

Une prison dorée

Enorme construction de forme ronde, elle comprend sept étages voûtés et un galetas mâchicoulisé. 

Les murs de la tour d’une épaisseur de 2m80 soutiennent une remarquable charpente. Un bel escalier en colimaçon conduit à tous les étages, du garde-manger situé au sous-sol, avec en son centre un puit, jusqu'à l'impressionnante charpente située 35 mètres plus haut.

   - Aucun(e)
-

Au premier étage, la cuisine équipée d'un évier, d'une cheminée, d'un four à pain et d'un accès direct à l'eau de la cave. Au-dessus, on trouve la pièce commune qui était destinée aux serviteurs.

Les deux étages suivants constituaient les appartements du prince dans lesquels il s'adonnait à l'écriture, et recevait ses invités. Pour le rejoindre, ils devaient passer par la tour Lastic, suivre le chemin de ronde, et franchir une passerelle. 

Enfin, le dernier palier, où subsistent encore des décors muraux, était réservé aux gardiens. On suppose qu'il était agrémenté d'une chapelle ardente. Quant au grenier, si la présence de torchis témoigne qu'il servait de réserve à grains, on pense qu'il permettait aussi d'abriter le personnel des chevaliers.

► Pour en parler : Emilie Simonneau, responsable de l'accueil à l'Office de Tourisme Creuse Sud-Ouest.

► En savoir + : le site internet de l’office de tourisme Creuse Sud-Ouest

*

  - Aucun(e)
-

Depuis quelques jours, des tentacules vertes géantes jaillissent des fenêtres de l'immeuble du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB). Symbole de leur partenariat avec l'écosystème Darwin dans le cadre du festival éco-engagé Climax qui a lieu jusqu’au 9 septembre. 

L’une des thématiques retenue cette année est l’urgence de protéger la biodiversité pour lutter contre l’extinction de certaines espèces

  - Aucun(e)
-

Une œuvre signée de deux artistes britanniques, Pedro Estrella et Filthy Lucker

Le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux

Le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux, créé en 1948, représente les trois familles de la filière des vins de Bordeaux : la viticulture, le négoce et le courtage.

À ce titre, le CIVB est chargé de 3 missions:

Marketing : développer la notoriété et renforcer l’image des vins de Bordeaux en France et à l'international par le biais de campagnes de publicité, de communication digitale, de relations publiques et presse et de formation.

Économique : assurer la connaissance de la production, du marché et de la commercialisation des vins de Bordeaux dans le monde.

Technique : faire avancer les connaissances, préserver la qualité des vins de Bordeaux et anticiper les nouvelles exigences en matière d'environnement et de sécurité alimentaire.

► Pour en parler : Christophe Château, directeur de la communication du CIVB 

► A lire également : Biodiversité et viticulture girondine : "Oui il y a une urgence"

*

  - Aucun(e)
-

Afin de financer la rénovation de son église, le village de Marie dans les Alpes-Maritimes lance un appel aux dons original

En effet, la mairie appelle toutes les femmes prénommées « Marie » à faire un don pour financer les travaux de l’édifice religieux, daté du XVIe siècle. 

Les travaux ? Le chœur, les moulures et les décors doivent être refaits, tout comme la couverture du clocher et l'électricité à mettre aux normes. 

L’église abrite aussi des tableaux de valeurs et une imposante statue emblème de la commune.

Au total, 150.000 euros de travaux sont nécessaires. La région et le département financent à hauteur de 54%. Il reste donc 70.000 euros à trouver.

► Pour en parler : Gérard Steppel, maire du village de Marie

► Faire un don : le site internet de la Fondation du Patrimoine 

► A lire également : Le maire du seul village de France à s'appeler "Marie" lance un appel à toutes les femmes portant ce prénom