Toutes les émissions

Une heure en France

Du lundi au vendredi de 13h à 14h

-

Louis Braille. L’inventeur du système d’écriture tactile à points saillants

Diffusion du jeudi 17 janvier 2019 Durée : 19min

Frédérique Le Teurnier et Denis Faroud s’intéressent également au couteau Le Kaskarot qui vient de fêter ses 10 ans et aux friteries de France et de Belgique

Au sommaire aujourd’hui :

- Louis Braille. L’inventeur du système d’écriture tactile à points saillants

- Le Kaskarot. Le couteau de Saint Jean de Luz fête ses dix ans

- Les frites. Les meilleures viennent du nord

*

  - Aucun(e)
-

Les personnes aveugles de France et du monde entier ont fêté le 4 janvier dernier les 210 ans de la naissance de Louis Braille. 

Louis Braille, c’est ce français qui a inventé en 1827 le système d’écriture tactile à points saillants qui porte son nom, le braille. 

Cet alphabet dédié aux personnes mal voyantes est composé de 6 points, dont les multiples combinaisons forment des lettres, des chiffres, et la ponctuation.

Le decapoint

Louis Braille est essentiellement connu pour son alphabet à points saillants mais il ne s’est pas limité à cette invention.

Il restait en effet un problème important que le braille ne résolvait pas : celui de la communication entre aveugles et voyants. On ne pouvait évidemment pas demander que le braille soit enseigné dans les écoles des voyants… Mettant une fois de plus en action son imagination et son intelligence, il inventa une méthode nouvelle qu’il exposa en 1839, le décapoint. 

  - Aucun(e)
-

Dans cette méthode, les lettres conservent leur forme linéaire ce qui leur permet d’être lisibles sans entraînement pour les voyants et sont composées de points en relief semblables à ceux utilisés en braille. Chaque lettre contient 10 points de hauteur et différents points de largeur pour produire la forme graphique de l’impression.

Les lettres étant difficiles à écrire pour les aveugles à cause de leur hauteur, Pierre-François-Victor Foucault, ami aveugle de Louis Braille, inventa en 1841 le premier appareil pouvant faire passer tous les points d'une colonne de caractères à la fois, le Raphigraph.

Mais avec l’arrivée des premières machines à écrire, le décapoint est vite tombé dans l’oubli malgré l'impossibilité pour les aveugles de lire l'écriture des machines à écrire.

► Pour en parler : Vincent Michel, président de La Fédération des Aveugles de France.

*

  - Aucun(e)
-

Dominique Urchoéguia vendait dans son tabac des Laguioles et autres couteaux. Le début d’une passion pour le monde de la coutellerie…

C’est alors qu’il décida de créer ses propres couteaux en s’inspirant du xistera, le fameux gant en osier pour jouer à la pelote basque. 

De nombreuses références à l'histoire de la ville

La lame trapue de type corsaire du Kaskarot est frappée d’un côté du nom du couteau ou la croix basque remplace malicieusement le S de Kaskarot et de l’autre d’un soleil rappelant ainsi que Saint Jean de Luz fut la Cité des Corsaires.

Son manche en forme de queue de poisson rappelle que l’économie de la ville reposait autrefois entièrement sur l’activité du port de pêche.

  - Aucun(e)
-

Fermé, son dos de lame évoque les versants de la Rhune, montagne surplombant Saint Jean de Luz.

Depuis il a créé plusieurs modèles : L'Ozéano en 2010 et le Xistera en 2013.

► Pour en parler : Dominique Urchoéguia

► Pour en savoir + : le site internet la coutellerie La Civette

*

  - Aucun(e)
-

Le site lesfriteries.com vient de sortir un classement des meilleures friteries de France et de Belgique.

La frite à dorer à Wambrechies est arrivée 2e. L’année dernière elle était à la 5e marche du podium. 

  - Aucun(e)
-

► Pour en parler : David Fontaine de « La frite à dorer »

► En savoir + : la page Facebook de La frite à dorer

► Aller + loin : le site internet friterie.com