Une heure ensemble

Du lundi au vendredi de 12h à 13h

Ori-Go, un projet de serre maraîchère en ville
Ori-Go, un projet de serre maraîchère en ville

Saint-Etienne : des serres agricoles dans la ville

Diffusion du lundi 7 janvier 2019 Durée : 46min

La start-up stéphanoise Péo Studio a eu l'idée de créer des serres agricoles en ville. D'ici 2050, 70% de la population sera concentrée en milieu urbain, les villes s'agrandissent et les surfaces agricoles se réduisent. D'où la nécessité d'inclure ces activités à l'intérieur même des villes.

Aujourd'hui, il faut deux ans de préparation pour s'installer dans une exploitation agricole classique, de 40 à 150 000 euros d'investissement. Un exploitant sur cinq est en déficit. La jeune start-up Péo Studio a pour projet de proposer à des personnes qui souhaitent se réorienter professionnellement de devenir : urbiculteur. Soit une réorientation professionnelle pour devenir chef d'exploitation maraîchère en milieu urbain avec une serre clés en main, baptisée Ori-Go

Seuls deux mois de formation certifiée sont nécessaires, avec une installation en moins d'un mois clé en main. Un investissement moins coûteux, et le vente en circuit ultra-court. 

Ces serres sont fabriquées avec des matériaux naturels et durables. Avec notamment un substrat en laine locale, la Noire du Velay et la Rava, produite en Ardèche, des laines peu chères et peu valorisées dans le circuit textile. 

Aujourd'hui, la start-up s'apprête à être incubée par Rhonalpia, un incubateur stéphanois qui accompagne de jeunes entreprises dans le domaine de l'économie sociale et solidaire.

Des ateliers grand public seront organisés lors de la Biennale du Design à Saint-Etienne pour sensibiliser aux choix de matériaux respectueux de l'environnement et de montrer comment une entreprise peut faire les bons ou les mauvais choix en matière d'écologie.

20 kg

C'est la quantité de nourriture que peut fournir un mètre carré de superficie par an. Les maraîchers urbains ont moins de frais de transport, de conditionnement et d’entreposage, et ils peuvent vendre directement à l’étalage dans la rue ou sur les marchés.

800 Millions

C'est le nombre de personnes impliquées, à l’échelle mondiale, dans l’agriculture urbaine et périurbaine 

Les invités de Péo Studio

Care Eat, un label-anti gaspillage alimentaire, et une application qui va voir le jour à la fin du mois, qui met en relation commerçants et artisans qui s'engagent dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, et qui souhaitent vendre leurs invendues à moindre coût, à destination d'un public avec de plus faibles revenus.

Care Eat, un label et une appli anti-gaspillage alimentaire

La Fabuleuse Cantine à Saint-Etienne. Une cantine partagée qui s'engage dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, en proposant des menus préparés à partir d'invendus.

La Fabuleuse Cantine à Saint-Etienne

Le poisson mécanique, crée des micro-fermes dans les EPHAD, ainsi redonner de la vie et du lien social entre les personnes âgées. Dans ces espaces aquatiques, selon le principe de l'aquaponie, les poissons font pousser des plantes, qui elles-même nettoient l'eau des poissons, et permet la culture de fruits et légumes sur ces petits espaces.

Le poisson mécanique