Toutes les émissions

Une heure ensemble

Du lundi au vendredi de 12h à 13h

Stéphane Mathieu, directeur général de Sigvaris, leader mondial dans le bas de compression médicale
Stéphane Mathieu, directeur général de Sigvaris, leader mondial dans le bas de compression médicale © Radio France - Farid Medjdoub

Sigvaris : une entreprise ligérienne leader mondial

Diffusion du mardi 11 septembre 2018 Durée : 52min

Sigvaris, installée dans la Loire, à Saint-Just-Saint-Rambert et Andrézieux-Bouthéon, est leader mondial dans le secteur des bas de compression. Une entreprise qui ne cesse d'innover au service de la santé des femmes et des hommes souffrant de maladie veineuse.

Quelques chiffres

Les problème veineux touchent plus de 18 millions de français. Seulement 2,5 millions de personnes observent un traitement pour prendre soin de leurs jambes. 1 femme sur 2 est concernée par la maladie veineuse en France. 5 millions de paires de contention sont vendues chaque année en Europe du Sud et de l’Ouest.

Une entreprise au cœur de l'innovation

Par les bas de compressions, Sigvaris intervient dans le secteur de la santé, mais aussi du bien-être ou encore du sport. L'entreprise, installée au cœur du Forez, est à l’origine des grandes innovations de la compression médicale. Sigvaris travaille bien sûr à des fins thérapeutiques, mais aussi de confort pour le patient, et d'esthétiques grâce à des produits adaptés aux différentes saisons et situation de la vie quotidienne : effets de transparence, coloris adaptés, tendances …

Une fabrication Made In France

En France, SIGVARIS est implantée à Saint-Just-St-Rambert et Andrézieux-Bouthéon ainsi que dans le Haut-Rhin à Huningue. Le textile ayant souffert dans nos régions, l'entreprise redonne sa dynamique au secteur. Sigvaris a adhéré au mouvement French Lab, qui fait vivre l’économie et l’emploi dans nos territoires, et s’impose en porte drapeau du "Made in France".

Un recrutement innovant

La pénurie des formations textiles et l’expertise médicale très spécifique de SIGVARIS, ont poussé l’entreprise à se tourner vers de nouvelles méthodes de recrutement pour maintenir son savoir-faire en France. Depuis peu, elle expérimente une méthode de recrutement par simulation. Plus de CV mais des tests qui mesurent les compétences des candidats, sans tenir compte de sa formation ou de son expérience. Une réunion d'information a lieu vendredi 14 septembre sur le site de Saint-Just Saint-Rambert. Inscriptions au préalable auprès de Pôle Emploi Saint-Etienne.

Les invités de Stéphane Mathieu

Sigvaris est l'une des entreprises fondatrices de la Fondation de l'Université Jean Monnet à Saint-Étienne. La Fondation aide les étudiants à s'insérer dans la vie professionnelle. Elle met en relation étudiants et entreprises, grâce à des projets, rencontres et événements. Sigvaris accueille des stagiaires de l’université, et y déniche même ses nouveaux talents. Par la formation professionnelle, l'université forme aussi des salariés de Sigvaris. 

Pierre Soudan, délégué général de la Fondation de l'Université Jean Monnet à Saint-Étienne

La start-up stéphanoise Wefit fabrique des semelles orthopédiques grâce à l'impression 3D, et une technologie conçue à Saint-Etienne, une première mondiale. La start-up se distingue des semelles standard, en proposant des semelles orthopédiques  personnalisable à chaque patients. 

Bastien Villareale, de la start-up Wefit qui fabrique des semelles orthopédiques grâce à l'impression 3D

Le CHU de Saint-Étienne a crée un fond spécial afin d'améliorer l’accueil des familles, des patients, développer des soins complémentaires aux thérapies,  soulager les malades, soutenir la rechercher et acquérir du matériel de pointe. Afin de financer ce fond, le CHU fait appel aux entreprises. Le Professeur Céline Chauleur souhaite développer des soins post-traitement auprès de patientes ayant été touchées par un cancer hormonal dépendant, cancer du sein, cancer du col de l'utérus ... Ce soin n'est pas pris en charge par l'assurance maladie. Sigvaris soutient le ainsi le CHU de Saint-Etienne, à travers ce fond.

Le Professeur Céline Chauleur travaille sur un soin visant à soulager des patientes ayant été atteintes du cancer