Replay du mardi 28 février 2017

Une vie, une passion: Gérard Bertrand et la tuilerie de Doissin

La tuilerie Bertrand a été fondée en 1850 par Charles-Joseph Bertrand... et si le site de Doissin a été choisi par l'arrière-arrière grand-père de l'actuel propriétaire c'est pour être au plus près du marais où l'on extrayait l'argile nécessaire pour fabriquer des tuiles.

Tuilerie Bertrand - bassin dans lequel on malaxait (manuellement) l'argile pour la fabrication de tuiles
Tuilerie Bertrand - bassin dans lequel on malaxait (manuellement) l'argile pour la fabrication de tuiles © Radio France - Alain Salomon

La tuilerie Bertrand à Doissin a été en activité de 1850 à 1933. Toujours propriété de la même famille, c'est l'arrière-arrière petit-fils du fondateur qui s'affaire aujourd'hui à la restaurer.

Une tuilerie classée

La tuilerie Bertrand, à Doissin
La tuilerie Bertrand, à Doissin © Radio France - Alain Salomon

La tuilerie Bertrand est classée au Patrimoine de l'Isère depuis 2008, grâce au travail mené par Gérard Bertrand. Il s'agit d'un bâtiment singulier constitué de deux hangars au toit bas et d’un four carré au toit plus haut... deux bâtiments implantés le long de la route départementale 51 allant de La Côte St André à La Tour du Pin, a l’entrée sud du village de Doissin

Tuilerie Bertrand - vue sur l'ancien marécage de Doissin où l'on extrayait l'argile pour fabriquer des tuiles.
Tuilerie Bertrand - vue sur l'ancien marécage de Doissin où l'on extrayait l'argile pour fabriquer des tuiles. © Radio France - Alain Salomon

Nous découvrons le processus de fabrication des tuiles dans cette partie du Dauphiné. Des tuiles faîtes d'argile et c'est pour cela que Charles-Joseph Bertrand, en 1850, avait décidé de s'installer à proximité d'un marécage à Doissin d'où l'on extrayait l'argile, avant de la malaxer, de la mouler et de sécher les tuiles en vue de la cuisson

Différentes tuiles fabriquées autrefois à Doissin
Différentes tuiles fabriquées autrefois à Doissin © Radio France - Alain Salomon
Mots clés: