Replay du mercredi 1 mars 2017

Une vie, une passion: Gérard Bertrand et la tuilerie de Doissin

La fabrication des tuiles à Doissin est restée artisanale, depuis les débuts en 1850 jusqu'à la fermeture de la tuilerie Bertrand en 1933.

Tuiles mécanique et romaine produites à Doissin par la tuilerie Bertrand
Tuiles mécanique et romaine produites à Doissin par la tuilerie Bertrand © Radio France - Alain Salomon

Gérard Bertrand s'est intéressé tardivement à la tuilerie qu'avait fondée en 1850 son arrière-arrière grand-père. Ce n'est que lorsqu'il a pu profiter de la retraite qu'il a commencé à travailler pour, comme l'avait fait son père avant lui, maintenir dans un bon état de conservation cette tuilerie qu'il avait d'abord considérée comme un cadeau empoisonné.

Une passion grandissante

Très rapidement, il s'est mis en tête de faire plus et d'essayer de la restaurer. En 2008, étant donné qu'elle est l'une des tuileries les mieux conservées du département, elle a été classée au Patrimoine de l'Isère par le Conseil général de l'époque, sous l'impulsion de Gérard Bertrand.

Mais comment fabriquait-on les tuiles autrefois? C'est ce que nous découvrons en visitant la tuilerie Bertrand, à Doissin, dans les Terres Froides.

Mots clés: