Émissions Toutes les émissions

Une vie, une passion: Aymar de Virieu et le château de Pupetières, à Châbons

Le château de Pupetières, à Châbons

Une vie, une passion du dimanche 25 septembre 2016

Par

Ce dimanche, Aymar de Virieu nous ouvre les portes du château de Pupetières, à Châbons. Un château dont il a hérité et qu'il s'attache à préserver.

Le château de Pupetières se trouve sur la commune de Châbons, dans la vallée de la Bourbre. Erigé au XIIe siècle, il a subit les outrages de la Révolution française. Restauré en 1861 par le célèbre architecte Eugène Viollet-le-Duc, il est classé aux Monuments Historiques depuis 1972.

Un château qui est avant tout un décor, pour son propriétaire, Aymar de Virieu

Viollet le Duc a su mettre en valeur les armoiries, fleurs de lys, tapisseries, mobilier, objets d'art.Tous ces décors témoignent de ce que fut la renaissance des arts décoratifs au XIXe. Briques et marbres sont très présents ainsi que de nombreux faux drapés, caractéristiques des restaurations de Viollet le Duc. On en prend conscience dès le vestibule d'entrée du château et surtout dans le grand salon où trône une cheminée remarquable: les sculptures du manteau rappellent que la famille de Virieu a offert des terres aux Chartreux pour qu'ils puissent construire leur abbaye de la Silve Bénite, sur la commune du Pin.

Un parc magnifique

On note dans le parc du château de Pupetières la présence de l'eau et d'une nature délicate qui mettent en valeur le bâtiment.

vue panoramique du parc du château de Pupetières, à Châbons - Radio France
vue panoramique du parc du château de Pupetières, à Châbons © Radio France - Alain Salomon

Aymar de Virieu aime beaucoup se promener dans ce parc d'où l'on a une vue splendide sur le vallon de la Bourbre avec l'ancienne chapelle du château au premier plan. C'est aussi un site qui a beaucoup inspiré Alphonse de Lamartine et le peintre Jongkind. D'ailleurs l''association Dans les pas de Jongkind en Dauphiné a développé un circuit pour découvrir l'œuvre du peintre néerlandais Johan Barthold Jongkind, qui a passé les vingt dernières années de sa vie dans le Dauphiné.

Aymar de Virieu sur une terrasse de son château de Pupetières, à Châbons - Radio France
Aymar de Virieu sur une terrasse de son château de Pupetières, à Châbons © Radio France - Alain Salomon

Aymar de Virieu a hérité de ce château et, bien que vivant à Paris, il s'attache à le faire vivre du mieux qu'il le peut. Il y vient très régulièrement et passe beaucoup de son temps à faire des travaux (il n'hésite pas à retrousser les manches lui-même!). Evidemment, entretenir un tel joyau demande aussi un considérable effort financier. C'est entre autres pour cela qu'il organise cette année encore la Journées des Plantes les 24 et 25 septembre, pour faire connaître d'avantage ce château et récolter des fonds afin de l'aider de cette tâche au long cours.

Partager sur :