Replay du samedi 3 octobre 2020

2020 : millésime historique ?

Pourquoi ce millésime va t-il marquer durablement l'histoire du vin et les amateurs ? En raison de la crise inédite que nous traversons ou en raison des promesses du millésime en particulier dans le vignoble bordelais ? Les réponses avec nos invités dans votre magazine Vinocité

Bouchons Millésimes
Bouchons Millésimes

Thème cette semaine : le millésime 2020

Un millésime forcement historique pour de nombreuses raisons.  Au-delà de la crise sanitaire, il y a aussi le contexte économique inédit, des conditions météorologiques particulières, des attaques de mildiou, des vendanges précoces, des volumes inégaux. Mais tous les espoirs sont permis. 

Quel est la signification du terme millésime pour les professionnels et les amateurs , quelle histoire est racontée par les millésimes ? Vins vieux, vins jeunes, quelle est la tendance aujourd’hui ?  Quels sont les millésimes historiques dégustés par nos invités 

"En œnologie, le millésime est l'année de récolte des raisins ayant servi à produire le vin.  C'est un repère important (voire essentiel pour les très grands vins)  car il permet de juger de l’évolution du vin par rapport aux conditions climatologiques locales de l'année de récolte. 

Il est généralement indiqué sur l'étiquette  apposée sur la bouteille. Il peut également l’être sur une collerette,  apposée sur le col. Depuis l'essor commercial d'après guerre, quasiment  tous les vins sont millésimés. Seuls les plus ordinaires, souvent des  mélanges de cépages ou de vins de provenances diverses, ne le sont pas. 

Lors de certaines années médiocres, lorsque la qualité n'est pas  jugée suffisante, certains producteurs de crus prestigieux déclassent  partiellement ou complètement leur récolte..." Source WP

Un millésime prometteur
Un millésime prometteur © Getty - Un millésime prometteur

Nos invités

Hubert de Boüard, viticulteur ( Château Angélus ) et consultant ( hubertdebouardconsulting

Bruno Baillarguet fondateur de Vignobles et châteaux, caviste et négociant à St Emilion. 

Florence Maffrand responsable des partenariats de La Cité du Vin.  A la découverte du terroir argentin au Belvédère 

Mélanie Paris responsable du parcours permanent de La Cité Du Vin nous invitera à participer aux évènements de La Cité du Vin dont les prochaines Vendanges du Savoir et nous présentera un ami et un ennemi du vin : le champignon.

"Les champignons sont à la fois des aides et des embûches, pour le  viticulteur puis pour le vinificateur. Les champignons pathogènes sont  une crainte mais la plante est aussi aidée de champignons qui la  nourrissent, sur ses racines, et qui la défendent, jusque sur ses  feuilles. Les grappes peuvent bénéficier de champignons qui bonifient la  maturité des fruits : c’est la pourriture noble ! A la cave, les  champignons sont là : des levures font la fermentation, la genèse du  gras du vin ou de ses arômes secondaires. D’autres levures indésirables  guettent, qu’on doit éconduire. Il y a encore quelques champignons dans  le cheminement du vin (dont ceux du goût de bouchon). Favorables ou  défavorables, les champignons du microbiote de la vigne puis du vin  doivent être gérés, utilisés ou bridés : depuis des temps immémoriaux,  le savoir-faire du vin s’y efforce..." Marc-André Selosse, biologiste spécialisé en mycologie

En partenariat avec : Institut des Sciences de la Vigne et du Vin, l’Université de Bordeaux et l’Université Bordeaux Montaigne 

La Cité Du Vin
La Cité Du Vin - RM
Mots clés: