Replay du lundi 31 août 2020

Après cet été particulier, vive la rentrée !

- Mis à jour le

Willy Rovelli fait le bilan de cet été si particulier : COVID, canicule, feux de forêt, agressions liées aux masques, et Jean-Michel Blanquer en slip dans Voici... Il était temps que ça cesse !

Après cet été particulier, vive la rentrée avec Willy Rovelli !
Après cet été particulier, vive la rentrée avec Willy Rovelli ! © Radio France

Enfin, c'est la rentrée mes amis ! Entre le COVID, la canicule, les feux de forêt, les agressions liées aux masques, et Jean-Michel Blanquer en slip dans Voici, il était quand même grand temps que cet été pourri se termine. Blanquer dans les vagues, qui roule des galoches à sa fiancée... On nous a dit que la rentrée serait chaude, manifestement, lui  il a bien pris de l'avance ! C'est sûrement pour faire honneur à son job de ministre de l'Éducation nationale, mais alors, t'as vu sur la photo, il embrasse comme un collégien. La petite soupe de langues en temps de gestes barrières. Ça me dégoûte ! Et puis savoir que Jean-Michel Blanquer, il a pu pécho et pas nous, en tout cas pas moi, ça me dégoûte encore plus. Non, je n'ai pas aimé ces vacances. 

Cette année t'as vu le tube de l'été ? Ça aura été celui du gel hydroalcoolique, pas très dansant. Résultat en Bretagne : les mains sont plus bourrées que les foies. Mais où va t'on, franchement ? Et puis alors, cette histoire de masque à porter toute la journée, ça rend tout le monde zinzin ! Quoi que, ça va être marrant de rentrer dans une banque tout masqué : Continuez de bouger, c'est pas un hold-up ! Voilà, ça met de la joie. 

N'empêche, pendant des mois, on traitait le gouvernement d'assassin parce qu'on n'avait pas de masque. Maintenant, on les traite d'assassins parce qu'on en a. Je vois que ça ne va  vraiment pas mieux nous. D'ailleurs, j'ai regardé les manifestations anti-masques dans les grandes villes, et bien tout le monde en portait ! Rebelles mais pas téméraires les gens...

Ah la France, ce pays merveilleux où les gens gueulent parce qu'on ne leur offre pas gratuitement un masque qu'ils refuseront de porter. C'est ça le rêve du Français : jeter sur le trottoir un masque qu'il a eu gratuitement, mais qu'il n'a jamais mis. Du coup, les policiers sont débordés, ils verbalisent à tout-va. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, ils ont aligné trois femmes qui faisaient "topless" (seins nus) sur la plage. Hep hep hep ! Madame, vous n'avez pas mis votre masque de nichons. Une bavure selon leurs supérieurs. Surtout que parmi ces femmes, il y avait Jean-Michel Blanquer. Très jolie poitrine, ce mec a tout, c'est énervant. 

Sinon, il y a une autre maladie mondiale, qui fait chaque jour 25 000 morts sur la planète : la famine. Vous verrez qu'un jour peut-être, on finira bien par en parler. Bref, aujourd'hui tout va mal, mais promis demain ce sera pire.