Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emprunts toxiques : La Flèche porte plainte

-
Par , France Bleu Maine

Comme le département de la Seine-Saint-Denis l'a fait en février dernier, la ville de La Flèche espère avoir gain de cause en justice.

Le logo de Dexia, au siège de la banque, à Bruxelles
Le logo de Dexia, au siège de la banque, à Bruxelles

Comme un millier d'autres collectivités locales, la ville de La Flèche a contracté un prêt structuré (à taux variable) auprès de la banque Dexia. Un système au départ très avantageux pour la commune, mais qui s'est rapidement transformé en piège, avec un taux d'intérêt grimpant à 13 % ! D'où le qualificatif d'emprunts "toxiques".

Le 5 juin dernier, La Flèche a finalement porté plainte contre l'ancienne banque Dexia, déjà aux prises avec 150 autres collectivités, et condamnée en février dernier à appliquer un taux fixe pour un prêt souscrit par le département de la Seine-Saint-Denis. D'autres collectivités sarthoises, comme Mamers, envisagent également d'aller en justice.

Le gouvernement annonce qu'une loi de validation des emprunts toxiques sera soumise au Parlement à l'automne. La mise en place d’un fonds de soutien pluriannuel sera également proposée et il devrait être doté de «moyens significatifs », selon le communiqué du gouvernement.

 

"Pour un emprunt de 8 millions, on devait en rembourser 20"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu