Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - L'olinguito, nouveau mammifère carnivore découvert en Amérique

vendredi 16 août 2013 à 15:08 Par Thibaut Lehut, France Bleu

C'est une première depuis 35 ans sur le sol américain ! Une nouvelle espèce de carnivores a été découverte par des scientifiques. Il s'agit de l'olinguito.

L'olinguito est un cousin du raton laveur
L'olinguito est un cousin du raton laveur © Maxppp

Un corps proche de celui du chat (environ 900 grammes), une tête d'ours en peluche, de grands yeux, une fourrure de couleur brune tirant sur l'orange : l'olinguito est le dernier membre identifié de la famille des Procyonidae, ce qui en fait un cousin du raton laveur ou du kinkajou. Il est surnommé "neblina" par les populations qui vivent à ses côtés, dans les forêts brumeuses de Colombie et d'Equateur.

Fin d'une vieille méprise

Les zoologistes avaient en fait déjà des spécimens à disposition, mais ils les avaient pris pour des animaux d'autres espèces déjà connues. En examinant plus de 95% des spécimens d'olingos naturalisés et conservés dans les musées autour du monde, en testant l'ADN et en analysant les données historiques recueillies dans la nature, ils ont alors découvert à leur grande surprise l'existence de l'olinguito, une espèce jamais décrite précédemment par la science.

Après avoir identifié l'olinguito dans les musées avec des spécimens collectés au début du XXe siècle, restait à ces scientifiques à savoir si l'animal existait encore dans la nature. Ils ont alors organisé une expédition pour le trouver. L'équipe a eu très vite de la chance avec une vidéo de quelques secondes d'un des ces animaux prise par le zoologiste équatorien Miguel Pinto qui a permis ensuite d'en découvrir d'autres sur les pentes occidentales des Andes.   

Un animal potentiellement en danger

Les chercheurs ont alors passé des journées à filmer et à documenter la vie, les habitudes et caractéristiques de ces animaux. Ils ont ainsi appris que les olinguitos sont surtout actifs la nuit et que, s'ils sont carnivores, ils mangent surtout des fruits. Ils descendent également rarement des arbres et portent un seul bébé à la fois. L'équipe a également estimé que 42% de leur habitat historique avaient déjà été convertis en zones agricoles ou urbaines, le mettant potentiellement en danger.(avec AFP)