Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Lorraine, un habitant sur deux est en surpoids, 17% de la population souffre d'obésité

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La quatrième Journée Européenne de l'Obésité est organisée ce vendredi. C'est l'occasion de s'intéresser à l'un des 37 centres spécialisés de l'obésité français : celui du CHR de Metz Thionville. L'équipe pluridisciplinaire prend en charge les patients atteints d'obésité sévère en proposant un suivi médical, diététique, psychologique mais aussi chirurgical.

Le centre spécialisé de l'obésité de l'hôpital de Mercy
Le centre spécialisé de l'obésité de l'hôpital de Mercy

La Lorraine occupe la septième place en matière d'obésité avec 17% de la population, concernée. C'est au-dessus de la moyenne nationale qui est de 15%. Un constat qui s'explique par une alimentation plus grasse et plus sucrée   pour faire face à des hivers plus rigoureux qu'ailleurs en France. La Lorraine est également plus concernée par ce problème de santé publique  car le niveau de vie moyen est faible.

Bien manger, ça a un coût.

La Journée Européenne de l'Obésité, ce vendredi, est l'occasion, d'une part, de sensibiliser le grand public aux problèmes rencontrées par les personnes obèses dans leur quotidien mais aussi de faire connaitre les 37 centres spécialisés de l'obésité (CSO) . Il y en a 2 en Lorraine : au CHR de Metz-Thionville et au CHU de Nancy.

Obésité / enro 2

Ils  font partie du plan Obésité 2010-2013 . Il avait pour objectif d'améliorer la prévention, l'offre de soins et de lutter contre les discriminations qui touchent les personnes obèses.

Les CSO prennent en charge les cas les plus graves : les obésités sévères.

On parle d'obésité sévère quand le patient est en danger de mort du fait de son surpoids.

Les personnes sont suivies par des déiétiticens, des psychologues et des médecins . Elles participent aussi à des groupes de parole pour notamment appréhender l'intervention chirurgicale ou bariatrique. Cependant elle concerne en moyenne un patient sur trois.

Obésité / ENRO 1

En 2012, 821 personnes ont été prises en charge par les équipe du centre spécialisé de l'obésité du CHR de Metz-Thionville. 290 ont subi une intervention de chirurgie bariatrique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess