Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Euromillions : le gagnant des 132 millions a "cru à un poisson d'avril"

-
Par , France Bleu

Il avait touché son chèque de 132.486.744 euros le 29 mars, mais il avait fait promettre à la Française des Jeux de garder le secret pendant deux mois. En ce mardi 29 mai, la FDJ révèle donc que le veinard habite en Seine-et-Marne et qu'il jouait pour la première fois !

L'heureux gagnant jouait à l'Euromillions pour la première fois
L'heureux gagnant jouait à l'Euromillions pour la première fois © Maxppp

2 € de misés, 132 millions de gagnés

Depuis ce fameux 29 mars, il est devenu 257ème fortune de France. La Française des Jeux, sans dévoiler l'identité du vainqueur de cette super-cagnotte, a levé le voile ce mardi sur le profil de l'homme qui a remporté 132 millions d'euros.L'heureux vainqueur est un retraité seine-et-marnais qui a validé son ticket gagnant dans un point de vente situé dans le "pays de Brie". Particulièrement chanceux, l'homme jouait pour la première fois à l'Euromillions. La veille du tirage, il avait entendu le montant mis en jeu à la radio alors qu'il circulait en voiture, et avait alors décidé de s'arrêter en chemin. Il mise alors deux euros sur une grille "flash", ce qui signifie que c'est la machine qui choisit les numéros pour lui.Le lendemain, il se retrouve avec un ticket gagnant en main, à la tête de 132 millions d'euros. "J'ai cru à un poisson d'avril" raconte-t-il, "c'était comme une baffe, on a revérifié toute la nuit", avant finalement prendre un cachet pour parvenir à dormir.

"Rester nous-mêmes"

La famille se définit comme "Monsieur et Madame-Tout-le-Monde". Le gagnant a commencé a travailler très jeune, "s'est fait tout seul avec de nombreuses difficultés" et se déclare "surtout content pour ses enfants et les générations à venir", puisqu'il est déjà grand-père. Il va évidemment s'arrêter de travailler et a mis ses 132 millions sur compte rémunéré. Il a calculé qu'il allait payer 9.000 euros par jour en impôts, envisage de prendre des obligations garanties d'Etat, mais ne veut pas déménager à l'étranger pour raisons fiscales.Mais en attendant, la famille va profiter un peu. Après avoir fait un don à la recherche pour le cancer, elle va acheter une nouvelle voiture, faire quelques voyages dont un en Inde. Le tout avec un seul credo : "rester nous-mêmes" !

Euromillions : les plus gros gains en France
Euromillions : les plus gros gains en France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess