Firbeix : mobilisation contre la fermeture de l'école

Par Nacime Rahoui, France Bleu Périgord lundi 7 avril 2014 à 18:02

Les parents d'élèves de Firbeix et Miallet sont mobilisés
Les parents d'élèves de Firbeix et Miallet sont mobilisés © Radio France - Nacime Rahoui

Ce lundi matin, parents d'élèves, élus, commerçants et habitants se sont mobilisés contre la fermeture programmée de l'école de Firbeix à la rentrée prochaine. Au total, ils étaient près de 150.

"Touche pas Hamon école ! ", "J'aime mon école ", ou encore "Bienvenue en Périgord, pays des écoles qui ferment ". 150 manifestants (parents d'élèves, élus, commerçants et habitants) ont accroché ce lundi matin des banderoles en bordure de route à Firbeix, pour protester contre la fermeture annoncée à la rentrée prochaine de l'école du village. L'école de Firbeix fait aujourd'hui partie, avec celle de Miallet, d'un regroupement pédagogique intercommunal (RPI) de trois classes. Deux classes à Miallet, avec trente élèves, et l'unique classe de Firbeix qui compte quinze écoliers de niveau CP-CE1.

Pour maintenir trois classes dans un RPI, l'inspection académique impose un minimum de cinquante élèves. Or les prévisions pour la rentrée 2014-2015 à Miallet et Firbeix sont de... 48 élèves ! La première mouture de la carte scolaire dévoilée la semaine dernière prévoit donc la fermeture de l'unique classe de Firbeix (et donc l'école). Les quinze écoliers de Firbeix vont être regroupés à Miallet, où l'on aura deux classes, une maternelle et une primaire. Il y aura donc dans la même classe, des CP, des CE1, des CE2, des CM1 et des CM2. Une "mauvaise nouvelle pour le suivi des élèves" , selon les parents. Et des classes "surchargées ".

"Le dernier élément structurant du village" — Philippe François, Maire de Firbeix

Pour Philippe François, Maire de Firbeix depuis seulement deux jours, cette fermeture de classe est un vrai coup dur, et pourrait sonner la mort du village. "L'école est le dernier élément structurant du village ", affirme-t-il, déterminé à lutter jusqu'au bout. Dans son programme électoral, Philippe François avait une priorité : rendre Firbeix plus attractif pour accueillir de nouvelles familles et gagner des habitants. En perdant son école, il perdrait un argument de poids.

Réaction de Philippe FRANCOIS, Maire de Firbeix

Prochaine étape vendredi, avec un nouveau comité académique. On saura alors si la fermeture de l'école de Firbeix est confirmée ou non. D'ici là, la mobilisation continue.

Reportage à Firbeix