Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Football, handball, rugby... Nantes en folie !

Par

La ville de Nantes est en ébullition... sportive ! vendredi dernier le FC Nantes a signé son retour en Ligue 1. Samedi et dimanche c'était le club de handball, le HBC Nantes qui disputait une demi-finale et la finale de la Coupe d'Europe EHF. Et le week end prochain la Beaujoire accueille les demi-finales du Top 14 de rugby.

Vendredi dernier, 17 mai 2013, une date à retenir pour les supporters du Football Club de Nantes. La victoire 1 à 0 face à Sedan est synonyme, enfin !, de retour en Ligue 1. 4 ans après la relégation. Plus de 37 000 spectateurs ont encouragé les Canaris. Ils ont tremblé, mais le but contre son camp d'un défenseur sedanais a signé la délivrance. Dès le coup de sifflet final, des milliers de supporters ont alors envahi la pelouse, malgré les consignes données toute la semaine par les dirigeants nantais. Mais qu'importe le flacon, pourvu que la joie soit au rendez vous. Une joie qui s'est propagée jusqu'au bout de la nuit, puisque 2 à 3 000 supporters ont fait la fête dans le centre de Nantes. Sans heurts, faut-il le préciser.

Publicité
Logo France Bleu

L'émotion de la montée du FC Nantes en Ligue 1 à peine digérée, ce sont les handballeurs qui prennent le relais samedi et dimanche au palais des sports de Beaulieu. Devant 5 000 spectateurs déchainés ils battent samedi les danois d'Holstebro 26 à 20. Le lendemain, dimanche, retour sur le plancher de Beaulieu pour les handballeurs du "H" en finale de la Coupe d'Europe EHF. Ils affrontent les allemands de Rhein Neckar. Malheureusement la performance ne se renouvelle pas : défaite des nantais de deux buts, 26 à 24 dans une salle en ébullition ! même les allemands, habitués des combats et des chaudes ambiances, n'en revenaient pas.

Place maintenant au rugby : la Beaujoire va accueillir vendredi et samedi les demi-finales du Top 14. Clermont, Toulouse, Castres et Toulon. Un paquet de vedettes : Michalak, Wilkinson, Fofana, Parra, Dusautoir... Le stade sera plein comme un oeuf. Les places se sont arrachées comme des petits pains. Un village du rugby s'installe en centre ville. Nantes n'est pas que la capitale du ballon rond.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu