Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gendarme renversé par un chauffard à Guérande : procès le 2 juillet.

-
Par France Bleu

En attendant l'examen du dossier sur le fond le 2 juillet, le conducteur est incarcéré.. Agé de 33 ans, le chauffard avait 1,62 g d'alcool dans le sang et a été flashé à 153 km/h sur la 4 voies menant à Guérande.. Roulant sans permis, il a déjà été condamné à 4 reprises pour des problèmes d'alcool au volant..

image par défaut

Le chauffard qui avait renversé un gendarme dimanche à Guérande, en Loire Atlantique, à l'issue d'un contrôle routier, est en prison.. Jugé dans le cadre de la comparution immédiate ce mardi (21 mai) par le tribunal correctionnel de Saint Nazaire, il a demandé un délai pour préparer sa défense.. En attendant l'examen du dossier sur le fond le 2 juillet, il est incarcéré.. Agé de 33 ans, il avait 1,62 g d'alcool dans le sang et a été flashé à 153km/h sur la 4 voies menant à Guérande.. Roulant sans permis, il a déjà été condamné à 4 reprises pour des problèmes d'alcool au volant.. Vincent Raineau, le gendarme de la brigade motorisée de Saint Nazaire qui a été traîné sur le capot du chauffard pendant 73 m a été blessé au visage et a eu la peur de sa vie. A l'audience le conducteur a reconnu les faits et a adressé ses excuses aux gendarmes. L'homme a déjà été condamné pour des faits d'alcool au volant. Son permis est annulé depuis plusieurs années, mais cela ne l'a pas empêché d'acheter une puissante BMW il y a 2 ans.. " J'avais envie de me faire plaisir " explique-t-il au président du tribunal, sans visiblement mesurer la gravité de ce qu'on lui reproche.. "Ca fait 4 fois que vous passez devant un tribunal, vous attendez quoi, qu'il y ait un mort ?" s'exclame le magistrat.. Maitre Fournard qui défend le prévenu explique que son client a paniqué.. Œil au beurre noir, plusieurs plaies au visage, le gendarme blessé, présent à l'audience raconte qu'il a eu très peur et que le plus important aujourd'hui, c'est qu'il est vivant..

Choix de la station

À venir dansDanssecondess