Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Georges Moustaki est mort, le Métèque n'est plus

- Mis à jour le -
Par France Bleu

Georges Moustaki est décédé d’une maladie des bronches incurable dans la nuit de mercredi à jeudi à Nice, après avoir fêté ses 79 ans le 3 mai dernier. Le chanteur du "Métèque", du "Facteur" ou encore de "La mer m’a donné" avait été révélé au public en écrivant pour Edith Piaf, dont il était l’amant, le célèbre "Milord".

Georges Moustaki
Georges Moustaki

Elle a disparu, sa gueule de métèque, et laissera un grand vide, comme une nouvelle page qui se tourne dans le chapitre des grands de la chanson française. Le chanteur-compositeur Georges Moustaki est mort jeudi matin à Nice à l’âge de 79 ans , des suites d’une incurable maladie des bronches, pour rejoindre Piaf, Barbara, Ferré, Brassens, Ferrat et tous les autres dans le paradis des auteurs qui ont fait la chanson française.

Une dernière apparition à Barcelone

Né le 3 mai 1934 à Alexandrie, de parents juifs grecs immigrés en Egypte, il avait confié en 2011 dans une interview à La Croix qu'il souffrait de problèmes respiratoires et que sa maladie, "irréversible", le rendait "définitivement incapable de chanter". Une dernière fois, à Barcelone, un 8 janvier 2009, il avait fait une dernière apparition sur scène, incapable de terminer son concert .

Piaf, Brassens, Barbara, Reggiani et les autres

Intronisé dans les nuits de Saint-Germain-des-Prés par Georges Brassens, dont il prend le prénom, sa rencontre avec Edith Piaf en 1958 le propulse au firmament de ceux qui comptent dans la chanson : il écrit pour celle qui est son amante Milord , qui connaitra le succès que l’on sait, mais aussi, plus tard, pour Yves Montand, Barbara et Serge Reggiani. Puis vint Le Métèque , qu’il écrit, compose et interprète et marque son entrée sur la scène internationale : pendant trois décennies, il parcourt le monde, poète chaleureux, rêveur nomade, proche de son public.

Ma liberté, Le Métèque, orphelins

Le Métèque , Sarah , Ma liberté , Ma solitude , *Votre fille a vingt an s , mais aussi La Dame Brune* , ou encore Joseph , La Marche de Sacco et Vanzetti , devraient résonner, orphelines mais vivantes, dans le cœur de ceux qui, comme lui, aiment l’air et la liberté.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess