Golf - Grand Prix Schweppes : le Bordelais Grégory Bourdy à nouveau bien dans son golf

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde mercredi 8 avril 2015 à 7:00

Grégory Bourdy a pris en février la cinquième place de l'Open de Malaisie.
Grégory Bourdy a pris en février la cinquième place de l'Open de Malaisie. © MaxPPP

Il sera l'un des têtes d'affiche du 79ème Grand Prix Schweppes qui débute mercredi sur le parcours des Châteaux au coeur du vignoble du Médoc. Grégory Bourdy va tenter de confirmer qu'il est de retour sur la bonne voie.

Il court toujours après la victoire qui le fuit depuis son succès au pays de Galles à l'automne 2013 mais Grégory Bourdy est à nouveau bien dans son golf.

Trois Top 10 (Qatar Masters, Malaysien Open, Tshwane Open) en huit tournois disputés sur le Tour Européen, soit autant que lors de toute la saison dernière, saison mitigée et gâchée par une blessure au poignet suite à une chute en VTT.

Putting prioritaire

Cet hiver, le Bordelais a donc coupé pour éviter l'usure psychologique puis il s'est remis au travail avec un nouveau préparateur mental, avec le caddie de ses débuts et avec une priorité : le putting.

Son jeu long restant une valeur sûre, il a bossé le petit jeu, passé des heures sur le green et ça commence à payer . Actuel 25ème au classement européen (257 952 euros de gains), 2ème au classement français derrière Gary Stal qu'il retrouvera dans le Médoc, Grégory Bourdy a gagné en solidité et donc en confiance.

Grégory Bourdy au putting, ici lors de l'Open de France 2013. - Maxppp
Grégory Bourdy au putting, ici lors de l'Open de France 2013. © Maxppp

Habitué au meilleur mais aussi parfois au pire , il sait qu'il doit encore gagner en constance pour progresser dans la hiérarchie mondiale. Et pourquoi pas gagner tout court dans cette épreuve girondine qu'il affectionne et qu'il a déjà remportée en 2011 et 2013.

Outre Gary Stal, il y a retrouvera Alexander Levy (57ème joueur mondial), Grégory Havret, Julien Quesne ou encore Raphaël Jacquelin, l'ambassadeur d'une épreuve qui a la particularité d'être mixte.

Le public girondin pourra notamment retrouver la Française Marion Ricordeau , vainqueur en 2014.