Société

Grande Guerre : les Australiens commémorent le 100e anniversaire de l’Anzac Day dans la Somme

Par Eric Turpin, France Bleu Picardie vendredi 24 avril 2015 à 0:00

Le Mémorial australien et le cimetière militaire de Villers-Bretonneux
Le Mémorial australien et le cimetière militaire de Villers-Bretonneux © Eric Turpin/Radio France

Plusieurs milliers d'Australiens et de Néo-Zélandais vont commémorer samedi le centenaire de l’Anzac Day à Villers-Bretonneux dans la Somme. Une cérémonie pour rendre hommage à leurs soldats morts pendant la Première Guerre mondiale, en particulier en France.

C’est un anniversaire tout particulier pour les Australiens et les Néo-Zélandais. Le 25 avril, ils célèbrent l’Anzac Day en hommage à leurs soldats morts pendant la Première Guerre mondiale. Ils seront plusieurs milliers samedi à Villers-Bretonneux dans la Somme à l’occasion du 100e anniversaire.

Le 25 avril est doublement symbolique. C’est d’abord la date d’entrée de l’Australie et de la Nouvelle Zélande dans le premier conflit mondial en Turquie avec la bataille de Gallipoli en 1915. Les « diggers » (C’est ainsi qu’on surnomme les soldats australiens comme on dit « les poilus » pour les Français) mènent leurs premiers combats contre les soldats turcs.

Trois ans plus tard, le 25 avril 1918, les soldats australiens et néo-zélandais libèrent Villers-Bretonneux dans la Somme et empêchent l’avancée des soldats allemands vers Amiens. Cette bataille va coûter la vie à 1 200 hommes. Mais c’est une victoire décisive pour les alliés, à six mois seulement de la fin de la Grande Guerre.

Un Mémorial en hommage aux soldats morts au combat

Un lieu de mémoire a été construit à Villers-Bretonneux dans la Somme. Ce mémorial de pierre blanche, précédé d’un cimetière militaire, se compose d’une tour. De part et d’autre, un mur sur lequel sont gravés les noms des 10 773 soldats morts pendant la Première Guerre mondiale et sans tombe connue.

Le monument inauguré en 1938 par le roi d'Angleterre George VI est devenu un lieu de pèlerinage pour les Australiens et les néo-zélandais. Ils viennent chaque année rendre hommage à leurs soldats, un membre de leur famille : un grand-père, un arrière grand-père, ou encore un frère, un oncle ou un grand oncle, à l'image de **Julie et Phillip Hooper** .

Chaque année, Ils sont entre 4.000 et 5.000 à faire le voyage pour participer aux commémorations à Villers-Bretonneux. Des commémorations retransmises en direct par la télévision australienne dès 5h30 du matin, c'est-à-dire à l’heure où l’assaut contre les allemands fut le plus rude.

A LIRE AUSSI :