Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grêle et inondation : les dégâts des intempéries évalués à 500 millions d'euros

-
Par France Bleu

La Fédération française des sociétés d'assurance a estimé à 500 millions d'euros le montant des dégâts causés la semaine dernière par les intempéries. Sur Radio classique, le président de la FFSA, Bernard Spitz, a tenu tout de même à rassurer : les inondations dans le sud-ouest et les orages de grêle n'auront aucune incidence sur les montants des cotisations.

Inondations  à Mirepeix  en Béarn
Inondations à Mirepeix en Béarn © Radio France - Jeanne-Marie Marco

Après les intempéries de la semaine dernière, la facture s'annonce salée pour les compagnies d'assurance.

Mercredi 26 juin, sur Radio classique, le président de la Fédération française des sociétés d'assurances, Bernard Spitz, a estimé les dégâts autour de 500 millions d'euros : selon leurs premiers calculs, très "approximatifs" les inondations dans le sud-ouest devraient coûter "entre 300 et 350 millions d'euros" et les orages de grêle "entre 150 et 200 millions d'euros".

Pas d'inquiétude toutefois pour le budget des Français, les cotisations ne devraient pas augmenter en compensation de ces montants. Bernard Spitz rappelle : "le métier des assureurs, ce n'est pas de compter sur le fait qu'il ne se passera rien."

De son côté, Stéphane Le Foll avait annoncé lundi que le ministère de l'Agriculture débloquait une enveloppe de 100 millions d'euros pour indemniser les agriculteurs dont les récoltes ont été détruites.

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu