Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gros dégâts à Val Cenis après une coulée de boue

samedi 15 août 2015 à 18:41 Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie

C'est un gros coup dur pour la station de ski Val Cenis, à quatre mois de l'ouverture de la saison hivernale. La coulée de boue survenue vendredi soir à Lanslevillard, suite à la rupture de poches d'eaux glaciaires, a ravagé la gare d'arrivée du télécabine du vieux moulin, et englouti neuf dameuses.

15.000 m3 de boue se sont abattues sur la gare d'arrivée de la télécabine
15.000 m3 de boue se sont abattues sur la gare d'arrivée de la télécabine © Radio France

En deux vagues successives, les 1 .000 mètres cubes de boues ont littéralement envahi la gare d'arrivée du télécabine du vieux moulin. Ce sont des poches d'eau qui auraient cédé à 3 000 m d'altitude. En quelques minutes le tranquille ruisseau de l'Arcelle s'est transformé en coulée de boue dévastatrice.

Des centaines de milliers d'euros de dégats

Un pylone, un restaurant, et quelques habitations à proximité du ruisseau ont souffert, mais c'est surtout sous la gare d'arrivée que les dégats sont trés importants, là ou était stocké tout le matériel d'entretien des remontées mécaniques. Les neuf dameuses de la station sont détruites , englouties sous 1,50 m de boue. Des dégâts qui selon le maire de Lanslevillard, Paul Chevallier se chiffrent en centaines de milliers d'euros : "c'est une gare principale de départ de ski, où il y a tous nos engins. La boue recouvre neuf dameuses et tout le matériel d'entretien pour l'exploitation des remontées mécaniques. Ce sera sûrement remis en état pour le mois de décembre mais la perte financière est importante" .

 

ECOUTEZ le maire de Lanslevillard Paul Chevallier

 

La commune a dès samedi enclenché une procédure de classement en catastrophe naturelle , mais déjà le temps presse à quatre mois des premiers damages programmés comme chaque année autour du 15 décembre.