Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hausse de 0,2% du chômage en juillet

mardi 27 août 2013 à 18:17 France Bleu

Le nombre de demandeurs d'emploi a connu une très légère hausse de 0,2% en juillet. Il s'agit du second mois consécutif de hausse après la pause observée en mai, même si ce chiffre est à relativiser.

Le chômage a connu une hausse très légère en juillet.
Le chômage a connu une hausse très légère en juillet.

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A, c'est-à-dire ceux sans emploi, a augmenté de 0,2% en juillet, soit de 6.300, pour atteindre 3.285.700 en France métropolitaine. Il s'agit du second mois consécutif de hausse après la pause observée en mai, qui avait mis fin à deux années de progression continue. Mais son rythme est nettement moins élevé que celui de début 2013, même si le chiffre de juillet constitue un record.

Un record à relativiser

En tenant compte des personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emplois a augmenté un peu plus vite (+1,1%) pour atteindre 4.851.900, soit 52.200 de plus qu'en juin. En incluant l'Outre-mer, il atteint 5.148.200.

Ralentissement de la hausse

Sur un an, toutefois, la hausse des chômeurs de catégorie A ralentit à 10%, contre 11,2% un mois plus tôt, et celle des chômeurs de catégories A, B et C à 9,0% (contre 9,1% en juin). Le gouvernement s'est fixé comme objectif une inversion durable de la courbe du chômage à partir de la fin de l'année. Les 6.300 demandeurs d'emplois de catégorie A en plus de juillet sont à comparer aux 14.900 supplémentaires de juin et à une moyenne des quatre premiers mois de l'année qui s'élevait à +35.000 par mois.

Le nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 ans recule

Pour le troisième mois consécutif en juillet, le nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 ans a reculé (-0,8%), ce qui témoigne de la montée en puissance des dispositifs de lutte contre le chômage des jeunes comme les emplois d'avenir. Le ralentissement de la hausse du chômage s'inscrit dans un contexte d'amélioration de la situation de l'économie française, qui a enregistré une croissance de 0,5% au troisième trimestre après deux trimestres d'évolution négative du PIB.

Fragile embellie

Mais l'embellie est considérée comme fragile en l'absence de signes de reprise des investissements des entreprises, ce qui fait douter de nombreux économistes du réalisme des objectifs du gouvernement en matière d'emploi.