Faits divers – Justice

Haute-Loire : épilogue ce jeudi pour le collège Cévenol du Chambon-sur-Lignon

Par Sébastien Riglet, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 23 avril 2014 à 18:03

Le Chambon-sur-Lignon : le collège Cévenol va fermer
Le Chambon-sur-Lignon : le collège Cévenol va fermer © Radio France - Anne-Laure Bousiges

Le tribunal de grande instance du Puy doit rendre son délibéré ce jeudi. Le collège du Chambon-sur-Lignon, en Haute-Loire, va fermer après avoir été placé en redressement judiciaire au mois de mai dernier. Reste à savoir si les élèves pourront terminer l'année scolaire.

Depuis plusieurs années, le collège du Chambon-sur-Lignon connaît des difficultés financières auxquelles s'ajoutent une baisse constante du nombre d'élèves. Ils étaient plus de 500 durant les meilleures années, ils ne sont que 87 aujourd'hui. En 2011, le meurtre d'Agnès Marin, une interne du collège, dont le corps a été retrouvé calciné dans la forêt proche de l'établissement, a été le coup de grâce.

Le collège, premier employeur du village

Le potentiel repreneur souhaite créer un institut de formation post-universitaire mais son offre n'a pas été jugée sérieuse par l'administrateur judiciaire. Pour autant tout n'est pas terminé, car même si une liquidation judiciaire est prononcée, de nouvelles offres pourront être émises.

" Le Chambon-sur-Lignon est un village qui a le sens de l'accueil, de la générosité et de l'ouverture aux autres" - Eliane Wauquiez Motte, la maire

Pour Eliane Wauquiez Motte, la maire du Chambon-sur-Lignon, l'idéal serait que le projet "soit en accord avec l'esprit du Chambon". Elle espère que le site restera dans le domaine de l'éducation, de la formation ou de la santé, voire du tourisme.

L'enjeu est en tout cas très important pour cette commune d'un peu plus de 2.500 habitants. Car le collège Cévenol, c'était le symbole, mais aussi le premier employeur du village. Autre enjeu, cette fois pour les dirigeants de l'établissement : ils espèrent pouvoir terminer l'année scolaire. Mais là-encore, rien n'est moins sûr pour les élèves et leurs parents, car la trésorerie du collège est dans le rouge . Pour autant, André Gast, le Président de l'association gestionnaire du collège Cévenol se veut rassurant.

André Gast, le Président de l'association gestionnaire du collège Cévenol

→ Lire aussi :

→ Notre dossier : Le meurtre d'Agnès Marin

Partager sur :