Ifma - Clermont : les locaux de l'école d'ingénieur sont-ils devenus trop dangereux ?

Par Claudie Hamon et Juliette Micheneau, France Bleu Pays d'Auvergne vendredi 20 mars 2015 à 9:24

L'Institut français de mécanique avancée à Clermont-Ferrand.
L'Institut français de mécanique avancée à Clermont-Ferrand. © ifma.fr

Depuis septembre, plus d'un tiers des locaux de l'Ifma sont condamnés à cause du béton qui se fissure. A présent le maire d'Aubière refuse de valider le dernier rapport de la commission de sécurité qui autorise l'utilisation partielle des bâtiments.

Christian Sinsard ne signera pas. Pour le maire d'Aubière, pas question de valider le procès verbal dressé le 10 mars dernier par la commission de sécurité qui a inspecté les locaux de l'Ifma. L'Institut français de mécanique avancée, situé sur le campus des Cézeauxn dépend de sa commune et pour lui c'est l'ensemble du site qui est dangereux . Pas question, donc, de cautionner l'occupation partielle du site et Christian Sinsard l'a fait savoir au préfet du Puy-de-Dôme.

Le maire d'Aubière, Christian Sinsard refuse de valider le dernier rapport de la commission de sécurité sur l'Ifma.

Pour rappel, depuis septembre, 8 000 m² de locaux sont condamné, sur les 20 000 que compte le site. Le danger vient du béton de cette construction qui date des années 90. Un béton non conforme qui menace de s'effondrer. Les 600 étudiants de cette école d'ingénieur sont donc confinés dans le reste des locaux, notamment ce bâtiment 4 qui abrite les ateliers et qui inquiète particulièrement le maire d'Aubière. Pour autant, le directeur de l'Ifma, Jean-Marc Lavest, assure que la sécurité des personnels et des élèves est garantie.

Les projets de développement de l'Ifma sont-ils compromis ? La réponse de Jean-Marc Lavest, son directeur.

Quid de l'avenir ? Pour l'instant le préfet du Puy-de-Dôme ne s'est pas prononcé.

Partager sur :