Élections

Résultat des élections législatives à Paris 7e arrondissement

Par La rédaction de France Bleu, France Bleu mercredi 7 juin 2017 à 14:34 Mis à jour le lundi 19 juin 2017 à 0:42

Résultats du second tour des élections législatives 2017 dans le septième arrondissement de Paris (deuxième circonscription de Paris)

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET (LR), ancienne secrétaire d'État chargée de la Prospective et du Développement de l'Économie numérique, qui réussit à mobiliser 52,29% des votants, est majoritaire dans la deuxième circonscription dans le septième arrondissement de Paris lors du deuxième tour des élections législatives. Quant à Gilles LE GENDRE (La République en marche), il totalise 47,71% des suffrages.

Au soir du premier tour du septième arrondissement de Paris, c'était M. LE GENDRE qui était sorti majoritaire en dépassant de près de 18 points Mme KOSCIUSKO-MORIZET (41,58% contre 24%). Toutefois, la candidate républicaine est parvenue à mobiliser 2 699 électeurs de plus entre les deux tours, alors que son adversaire d'En marche ! en perd 405.

Dans la deuxième circonscription dans le septième arrondissement de Paris, 12 590 inscrits sur 24 421 ont exercé leur droit de vote, ce qui correspond à 51,55% du corps électoral. Ce taux constitue une mobilisation inférieure de 8,62 points à celle du premier tour. Par rapport au second tour du scrutin de 2012, la participation a également connu une réduction de près de six points.

Résultats des élections législatives 2017 dans la deuxième circonscription du département

Résultats du second tour des élections législatives 2017 dans le septième arrondissement de Paris (douzième circonscription de Paris)

À l'occasion du deuxième tour des législatives, Olivia GREGOIRE (La République en marche) se classe en première position dans la douzième circonscription dans le septième arrondissement de Paris en recueillant 53,18% des suffrages. Le député sortant Philippe GOUJON (LR), quant à lui, remporte l'adhésion de 46,82% des votants.

Mme GREGOIRE arrivait déjà en tête à l'issue du premier tour du septième arrondissement de Paris, avec 49,82% des votes contre 34,02% pour M. GOUJON. La candidate d'En marche ! réussit donc à maintenir sa position malgré des réserves de voix plus faibles, puisqu'elle obtient-197 suffrage de plus qu'au premier tour tandis que son concurrent des Républicains en gagne 297.

4 221 électeurs de la douzième circonscription dans le septième arrondissement de Paris sont allés voter, ce qui constitue 55,02% du corps électoral. On constate une réduction de près de huit points de la mobilisation en comparaison avec le premier tour. Par rapport au deuxième tour du scrutin de 2012, la participation a également connu une chute d'un peu plus de quatre points.

Résultats du second tour des élections législatives 2017 dans la douzième circonscription de Paris (7e et 15e arrondissements)

Au soir du second tour des législatives, Olivia GREGOIRE (La République en marche) obtient 56,36% des suffrages, et devient donc la nouvelle députée de la douzième circonscription de Paris. Son concurrent, le député sortant Philippe GOUJON (LR), est crédité des voix restantes (43,64%).

Le résultat du deuxième tour de la douzième circonscription de Paris s'inscrit dans la continuité de celui du premier : Mme GREGOIRE arrivait déjà en tête en obtenant 46,98% des suffrages quand M. GOUJON en récoltait 29,79%. La candidate En marche ! réussit donc à maintenir sa position malgré des réserves de voix plus faibles, puisqu'elle totalise-193 vote supplémentaires tandis que son adversaire républicain en récupère 2 838.

À l'occasion du deuxième tour des élections législatives, 53,65% des électeurs ont participé au scrutin au sein de la douzième circonscription de Paris. En comparaison avec le premier tour, moins d'électeurs se sont rendus aux urnes (-8,05 points). Par rapport au second tour des élections législatives de 2012, la mobilisation a également connu une diminution d'un peu plus de six points.

Les résultats du 1er tour

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 dans le septième arrondissement de Paris (deuxième circonscription de Paris)

Gilles LE GENDRE (La République en marche) est majoritaire au premier tour des législatives dans la deuxième circonscription dans le septième arrondissement de Paris en obtenant 41,58% des votes. Quant à Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET (Les Républicains), elle est créditée de 24% des voix.

41,58% des votants de la deuxième circonscription dans le septième arrondissement de Paris ont donné leur voix à Gilles LE GENDRE (La République en marche) lors du premier tour des élections législatives, ce qui le place en première position. Quant à la candidate des Républicains Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, elle obtient 24% des votes. C'est un résultat douloureux pour Les Républicains (anciennement l'UMP), qui ont perdu près de 42 points depuis les législatives de 2012.

Derrière ces favoris, on trouve Jean-Pierre LECOQ (Divers droite, 12,02%), Henri GUAINO (Divers droite, 6,7%), Marine ROSSET (Parti socialiste, 2,59%), Anne-Françoise PRUNIÈRES (La France insoumise, 2,49%), Manon BOUQUIN (Front National, 2,37%), Pauline BETTON (Divers droite, 2%), Gilles SEIGNAN (Ecologiste, 1,9%), ainsi que Fabien COUTURE (Divers, 1,06%).

12 candidats ne dépassent pas la barre des 1% dans cette partie de l'arrondissement : Delphine BENIN (Divers droite), Jan-Edouard BRUNIE (Debout la France), Lorraine QUESTIAUX (Parti communiste français), Alain AVRONSART (Divers), Nicolas ROUSSEAUX (Extrême droite), Edmond COULOT (Divers), Fabien LASSALLE-HUMEZ (Divers gauche), Anne ZANGHELLINI (Divers), Laurent GAMET (Divers), Dominique LELYS (Divers droite), Christine LICHTENAUER (Extrême gauche) et Alain PENSO (Divers).

Pour finir, David DE PREVAL (Divers) et Annick PUYOOU (Divers droite) n'ont rassemblé aucun suffrage dans cette partie de l'arrondissement.

Dans cette partie de l'arrondissement, 0,22% des votes n'ont pas été validés lors des dépouillements. Par ailleurs, le vote blanc représente 0,61% des suffrages.

Dans la deuxième circonscription dans le septième arrondissement de Paris, 14 695 électeurs sur 24 423 sont allés voter, ce qui constitue un taux de participation de 60,17%. La mobilisation est donc stable par rapport à celle d'il y a cinq ans.

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 dans la deuxième circonscription du département

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 dans le septième arrondissement de Paris (douzième circonscription de Paris)

Olivia GREGOIRE (La République en marche) parvient à rallier 49,82% des votants dans la douzième circonscription dans le septième arrondissement de Paris, se classant ainsi en tête du premier tour des législatives. Le député sortant Philippe GOUJON (LR), quant à lui, réalise un résultat de 34,02%.

Avec 49,82% de voix favorables, la candidate En marche ! Olivia GREGOIRE arrive en tête au premier tour des élections législatives dans la douzième circonscription dans le septième arrondissement de Paris. Quant au député sortant Philippe GOUJON (LR), il reçoit l'approbation de 34,02% des votants. Il connaît ainsi un net recul (près de 28 points) par rapport aux législatives de 2012.

Florian SITBON (Parti socialiste, 3,54%), Agnès PAGEARD (Front National, 3,03%), Patrick LEFRANÇOIS (La France insoumise, 2,26%), Dominique MAHÉ (Debout la France, 1,74%), France TALANDIER (Ecologiste, 1,57%), ainsi que Grégory MOREAU (Divers, 1,07%), ont connu un succès moindre lors de ce premier tour.

Isabelle LE GAL (Ecologiste), Elisabeth DOUVILLE (Divers droite), Béatrice HENOUX (Divers), Isabelle MATHURIN (Parti communiste français), Jeanne DIAZ (Divers), Gersende ANDRE (Divers), Morgan RUAUD (Régionaliste) et Sylvie MILLION (Extrême gauche) ne passent pas le seuil des 1% dans cette partie de l'arrondissement.

Dans cette partie de l'arrondissement, 0,27% des votes n'ont pas été considérés comme valides. En outre, 0,64% des votants ont opté pour le vote blanc.

Dans la douzième circonscription dans le septième arrondissement de Paris, 4 823 électeurs sur 7 672 ont mis un bulletin dans l'urne, ce qui constitue un taux de participation de 62,86%. La mobilisation de cette année est donc égale à celle remarquée en 2012.

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 dans la douzième circonscription de Paris

En réunissant 46,98% des voix, Olivia GREGOIRE (La République en marche) sort majoritaire du premier tour des élections législatives dans la douzième circonscription de Paris. Elle rencontrera au deuxième tour le député sortant Philippe GOUJON (LR), qui se qualifie avec 29,79% de votes favorables.

La candidate d'En marche ! Olivia GREGOIRE sort majoritaire du premier tour des législatives dans la douzième circonscription de Paris avec 46,98% de voix favorables. Son challenger pour le second tour sera le député sortant Philippe GOUJON (LR), qui réalise un score de 29,79%. C'est un peu plus de 20 points de moins que ce qu'il avait obtenu lors du scrutin de 2012.

Florian SITBON (Parti socialiste, 5,75%), Patrick LEFRANÇOIS (La France insoumise, 5,6%), Agnès PAGEARD (Front National, 2,98%), France TALANDIER (Ecologiste, 2,38%), Dominique MAHÉ (Debout la France, 1,13%) ainsi que Grégory MOREAU (Divers, 1,08%) ne pourront pas participer au prochain tour, faute d'un score suffisant.

Isabelle LE GAL (Ecologiste), Elisabeth DOUVILLE (Divers droite), Isabelle MATHURIN (Parti communiste français), Béatrice HENOUX (Divers), Jeanne DIAZ (Divers), Gersende ANDRE (Divers), Sylvie MILLION (Extrême gauche) et Morgan RUAUD (Régionaliste) sont créditées de moins de 1% des suffrages au niveau de la circonscription.

Au sein de la circonscription, 0,22% des suffrages ont été jugés invalides. D'autre part, 0,5% des votants ont fait le choix du vote blanc.

Au sortir du premier tour des élections législatives, la part de votants s'élève à 61,7% des électeurs à l'échelle de la douzième circonscription de Paris. À titre comparatif, la participation était de 63,28% lors du scrutin de 2012 (-2 points).

Les précédentes élections à Paris 7e arrondissement

Ces textes ont été rédigés automatiquement par data2content, marque commerciale de la société Syllabs, à partir des données fournies par le Ministère de l’intérieur.