Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Immobilier : un abattement exceptionnel sur les plus-values en 2014

-
Par France Bleu

François Hollande a annoncé dimanche soir des nouvelles mesures à destination des propriétaires qui souhaitent vendre leurs biens immobiliers. Objectif de cette série d'avantages fiscaux : alimenter le marché de l'immobilier et faire baisser les prix.

François Hollande sur le plateau de l'émission Capital, dimanche soir
François Hollande sur le plateau de l'émission Capital, dimanche soir © Maxppp

Invité dimanche soir sur le plateau de Capital, François Hollande est revenu sur les dernières mesures annoncées, et en a dévoilé une nouvelle, à destination des propriétaires immobiliers : en 2014, les plus-values enregistrées lors de la vente de biens bénéficieront d'un abattement fiscal exceptionnel. La plus-value correspond à la somme gagnée par le propriétaire lors de la vente de son bien, par rapport à la somme à laquelle il l'avait achetée.

Cet abattement exceptionnel devrait être cantonné à 2014 et sera inscrit dans la loi de finances. "Comme je l'annonce, et pour éviter que les transactions soient ralenties, et si le gouvernement informe correctement le Parlement, on pourra même avoir une application dès le 1er septembre ", a ajouté le président de la République.

Le délai pour l'exonération rabaissé à 22 ans

A cette mesure s'ajoute une autre réforme : jusqu'à présent, pour que la plus-value soit exonérée d'impôt, il fallait attendre 30 ans entre l'achat du bien immobilier et sa revente. "On va ramener ça à 22 ans, ce qui était le système précédent ", assure François Hollande. 

Objectif de cette série de décisions : fluidifier le marcher et faire baisser les prix de l'immobilier, en s'assurant que l'offre soit toujours bien alimentée. "Ce que je veux, c'est pas faire un cadeau à des propriétaires. Ce que je veux c'est que ces propriétaires qui veulent céder leur bien, d'autres qui veulent les acheter, puissent le faire, et que les prix baissent ", a expliqué le président.

Immobilier : ce qui va changer
Immobilier : ce qui va changer
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu