Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendie à la centrale nucléaire de Cattenom

vendredi 7 juin 2013 à 16:44 Par Cyril Destracque, France Bleu Lorraine Nord

Un transformateur de l'unité de production numéro 1 de la centrale nucléaire a été détruit par un incendie ce vendredi. 2 ouvriers ont été choqués par le sinistre, sans danger pour les riverains selon EDF, l'exploitant de la centrale.

Incendie à la centrale nucléaire de Cattenom
Incendie à la centrale nucléaire de Cattenom

Le feu a démarré vers 13H30 dans un transformateur électrique de l'unité de production Numéro 1 d'une centrale nucléaire qui en compte 3. Plusieurs témoins parlent de détonation sans que l'on sache si la cause du départ de l'incendie est accidentelle ou pas, pour l'instant. Pour faciliter le travail des pompiers qui ont mis plus de 2 heures à maîtriser complètement le sinistre et étouffer une très épaisse fumée noire, le personnel de l'unité de production a été évacué. Et le réacteur nucléaire Numéro 1 s'est automatiquement mis à l'arrêt à la suite de cette rupture d'alimentation électrique.

Pas de risque nucléaire selon l'exploitant

Selon les pompiers et EDF l'exploitant de la centrale nucléaire de Cattenom, il n'y a aucun risque pour la population dans la mesure où le feu a pris très loin du réacteur et de la zone dite "sensible". Le transformateur détruit par les flammes sert à faire du soutirage. Avec cet outil, EDF récupère de l'électricité produit par le réacteur et l'utilise pour l'alimentation du site, et notamment l'éclairage.

 

Sans doute un accident

Aucune enquête de gendarmerie n'est ouverte pour déterminer les causes du sinistre. Ceux qui vont plancher ce sont les techniciens d'EDF, l'exploitant, qui devront creuser la piste accidentelle en examinant quand le transformateur sera refroidi les pièces de l'installation. Ce type d'incident est connu de l'industriel.

 

CATTENOM SON

Les journées portes ouvertes prévues ce week-end sur le site pour le grand public sont pour l'instant maintenues. 450 personnes ont déjà réservé leur ticket.