Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Inéligibilité et prison ferme pour la députée PS Sylvie Andrieux

-
Par France Bleu

Trois ans de prison dont deux avec sursis, une amende de 100.000 euros et cinq ans d'inéligibilité : la députée socialiste Sylvie Andrieux a été condamnée ce mercredi par le tribunal correctionnel de Marseille pour des faits de détournements de fonds publics. Elle a fait appel de cette condamnation.

La députée PS Sylvie Andrieux
La députée PS Sylvie Andrieux © Maxppp

Le tribunal passe outre les réquisitions

Le tribunal a considéré que l'élue est coupable d'avoir fait verser plusieurs centaines de milliers d'euros à des associations fictives de sa circonscription. 740.000 euros environ, distribués dans le but d'obtenir les voix d'électeurs entre 2005 et 2008, lorsqu'elle était vice-présidente du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur.Cette condamnation va au-delà des réquisitions du procureur, qui avait réclamé deux ans de prison avec sursis, 50.000 euros d'amende et cinq ans d'inéligibilité.

L'élue fait appel

L'avocat de Sylvie Andrieux, qui n'était pas présente à l'annonce du délibéré, a quitté le tribunal sans faire de commentaire. Durant les trois semaines du procès, l'élue s'est défendue d'avoir tiré profit des subventions accordées par la collectivité. Fidèle à cette ligne de défense, l'élue a fait appel de sa condamnation à la mi-journée. Le PS a de son côté prévenu qu'elle devrait se mettre "en congé" du parti jusqu'au procès en appel.Des peines allant de 30 mois de prison ferme à six mois avec sursis ont été prononcées à l'encontre des 21 autres prévenus qui ont comparu à ses côtés au mois de mars.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess