Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INFO FRANCE BLEU - Coronavirus : deux cas suspects à Tours

- Mis à jour le -
Par France Bleu Touraine

Deux patients qui pourraient être atteints du coronavirus sont hospitalisés au CHU de Tours. C'est une information de France Bleu Touraine. Ils reviennent du Moyen-Orient, où le coronavirus est apparu l'année dernière. Seules des analyses permettront de savoir s'il s'agit ou non des troisième et quatrième cas identifiés en France. Le virus a déjà tué 31 personnes dans le monde dont une en France.

Le virus provoque une infection respiratoire aigue
Le virus provoque une infection respiratoire aigue © Maxppp

Comme le premier cas français, les nouveaux patients reviennent d'un voyage au Moyen-Orient, précisément à La Mecque . Tous deux sont hospitalisés au CHU de Tours, dans le service des maladies infectieuses implanté à l'hôpital Bretonneau. Ils se plaignent des troubles respiratoires et des maux de ventre , symptômes connus du coronavirus.

Alors, coronavirus ou plus "classique" pneumopathie ? Le résultat des analyses est attendu ce mercredi. Pour ne pas risquer une éventuelle transmission, l'hôpital met en place un protocole d'accueil des patients qui se présenteraient avec des symptômes similaires. Ils seraient orientés directement vers le service des maladies infectieuses, sans passer par les urgences.

Mortel à plus de 50%

Avec 31 victimes sur 55 cas identifiés dans le monde, le coronavirus tue plus de la moitié de ceux qu'il a contaminés. Faute de traitement, il est donc très dangereux. Apparu en septembre 2012, le virus est surtout actif en Arabie Saoudite, au Qatar et aux Émirats arabes unis. Les patients diagnostiqués en Europe et aux Etats-Unis venaient tous d'un de ces pays.

Le premier malade français, un homme de 65 ans qui a présenté les symptômes de la maladie au retour d'un voyage à Dubaï. Il est mort le 28 mai au CHRU de Lille où il était traité en réanimation, à l'isolement et sous respiration artificielle.

Transmissible par contact "proche et prolongé"

Avant d'être diagnostiqué le 7 mai, cet homme avait été hospitalisé à Valenciennes, à partir du 23 avril, sans précaution particulière. Contaminé à son tour, son voisin de chambre était toujours hospitalié, ce lundi 10 juin, dans un état "stable mais toujours très sérieux", selon le bulletin de santé publié par le CHRU de Lille.

La transmission du coronavirus d'homme à homme est donc possible, mais seulement après un contact "proche et prolongé", estime l'Organisation mondiale de la santé. Gregory Hartl, un des porte-parole de l'OMS, avoue ne pas pouvoir dire où commence le danger .

oms pour web

Choix de la station

À venir dansDanssecondess