Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INFOGRAPHIES - La croissance repart à la hausse au deuxième trimestre 2013

mercredi 14 août 2013 à 8:33 - Mis à jour le mercredi 14 août 2013 à 14:41 France Bleu

C'est une surprise : au deuxième trimestre de cette année, la croissance française a enregistré un rebond de 0,5% selon les chiffres de l'Insee. C'est la hausse la plus importante constatée depuis le premier trimestre de 2011. L'emploi salarié, en revanche, est en baisse.

La croissance repart à la hausse
La croissance repart à la hausse © IDÉ

Petit à petit, l'économie française semble sortir de la récession : le produit intérieur brut (PIB) de la France a accusé une hausse de 0,5% au deuxième trimestre 2013. Une croissance d'une ampleur inattendue, "supérieure aux prévisions disponibles " selon le ministre de l'Economie Pierre Moscovici.

Ce chiffre intervient après deux trimestres consécutifs de baisse : fin 2012 et début 2013, le PIB s'était replié de 0,2% à chaque fois. Ce taux de croissance négatif avait fait entrer la France en récession. La croissance de ce dernier trimestre est notamment liée à l'augmentation de la consommation intérieure, en hausse de 0,3 point au deuxième trimestre.

La croissance "confirme la sortie de récession "

D'après Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, ce chiffre "confirme la sortie de récession de l'économie française, que laissaient déjà entrevoir les dernières enquêtes de conjoncture et les chiffres récents de la production industrielle, de la consommation des ménages et du commerce extérieur ".

L'INSEE précise que l'acquis de croissance annuelle à mi-année est de 0,1% : cela signifie que si, au troisième et quatrième trimestres de cette année, la croissance est nulle, l'augmentation du PIB pour l'ensemble de l'année 2013 sera de 0,1%.

Les emplois salariés en baisse

En revanche, l'emploi salarié accuse une baisse importante au deuxième trimestre de cette année : environ 27.800 postes de salariés ont disparu en un trimestre. La faute notamment à l'emploi en intérim qui avait augmenté de 13.300 emplois au premier trimestre et a reculé de 3.600 postes au deuxième. 

L'emploi des salariés accuse est donc en baisse de 0,2% pour ce trimestre. Dans l'industrie, le taux de diminution est plus élevé (0,4%) mais pour un nombre de postes supprimés inférieur (12.900 postes). Même chose dans le secteur de la construction, où le recul est de 0,5% soit 7.100 emplois. 

Nouvelle baisse de l'emploi salarié - Aucun(e)
Nouvelle baisse de l'emploi salarié

Par :