Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

120 exploitations laitières en Touraine seront à la recherche d'un repreneur dans les 5 ans

-
Par , France Bleu Touraine

La cession-transmission des exploitations est un problème majeur du monde agricole. Sur 400 exploitations laitières en Touraine, une vingtaine cherchent un repreneur dans l'immédiat et 120 dans les 5 ans.

Jeanne devant les brebis du domaine "Les brebis du Lochois"
Jeanne devant les brebis du domaine "Les brebis du Lochois" © Maxppp - Denis Guey

Ferme Expo ouvre ses portes ce vendredi pour 3 jours au parc des expositions de Tours. Ce salon de l'agriculture à la tourangelle est cette année l'occasion de parler des difficultés de transmission des exploitations agricoles. Prenons l'exemple des éleveurs: dans les 5 ans, en Touraine, 120 exploitations laitières sur 400 vont chercher un repreneur pour cause de départ en retraite. Elles sont déjà une vingtaine en recherche aujourd'hui. C'est pour les aider à transmettre que la chambre d'agriculture fait venir ce weekend sur Ferme Expo des candidats repreneurs. Car il y en a, notamment des personnes en reconversion professionnelle pas du tout issues du milieu agricole.

Camille Fontaine a 28 ans. Cette parisienne née dans le 12ème arrondissement est tombée dans la marmite agricole par hasard: "l'élevage de vaches je n'y connaissais rien,  un tracteur je savais que cela avait 4 roues et c'est tout. J'ai commencé les études agricoles en sortie de collège et un jour je suis tombé sur un élevage de chèvres et je me suis dit, tiens  j'aime bien ces petites bêtes là"

En 2019, Camille va reprendre un cheptel de 110 chèvres pour produire et vendre du Sainte Maure de Touraine AOP, après un parcours du combattant qu'elle a pris malgré tout avec le sourire. 

A Perrusson dans le Lochois, Jeanne Métivier, 32 ans, appartient, elle à une famille d'éleveurs et de producteurs de fromages. Elle a d'abord été cartographe avant de changer complètement de projet professionnel

Je ne regrette rien du tout. Je suis dehors avec les brebis, je suis en fromagerie pour transformer notre lait, on est aussi dans la commercialisation. Actuellement, je gagne mieux ma vie comme agricultrice que comme cartographe en début de carrière -Jeanne, jeune agricultrice à Perrusson

L'exploitation fromagère de Jeanne s'appelle "Les Brebis du Lochois". Avec 400 brebis, elle peut produire 50 000 fromages en 6 mois. Installée depuis un mois avec trois associés, elle va même agrandir la fromagerie familiale. 

Du côté des transmetteurs, Jean-Claude Fréval est éleveur caprin à Betz-le-Chateau depuis 1985. Aujourd'hui, il souhaite transmettre son élevage de 240 chèvres mais garder la production de ses 250 000 fromages par an

Je cherche une personne qui reprendrait mon élevage en le portant si possible à 400 chèvres ce qui me permettrait de faire face à la demande croissante de les clients  -Jean-Claude, éleveur et producteur de fromages à Betz-le-Chateau

Jean-Claude Fréval fabrique la "couronne lochoise", un fromage de son invention avec le lait de ses chèvres
Jean-Claude Fréval fabrique la "couronne lochoise", un fromage de son invention avec le lait de ses chèvres © Maxppp - Denis Guey
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu