Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

19 degrés sans pluie : "rarement vu un mois de février comme ça " confie un agriculteur de Meurthe-et-Moselle

-
Par , , France Bleu Sud Lorraine

Si on rencontre peu de monde en terrasse en Lorraine sous le soleil pour se plaindre de la douceur et du soleil de ce mois de février, des agriculteurs eux s'interrogent sur l'évolution de leurs semis et le manque d'eau observé pour l'instant dans les champs.

L'année 2018 en Meurthe-et-Moselle a été compliquée déjà avec le manque d'eau, le fourrage a manqué
L'année 2018 en Meurthe-et-Moselle a été compliquée déjà avec le manque d'eau, le fourrage a manqué © Radio France - Nathalie Broutin

19 degrés un 26 février enregistrés à Nancy ! 6 à 10 degrés au-dessus des normales saisonnières, une météo exceptionnelle en Lorraine. Si la pluie est annoncée pour le mois de mars, elle n'a pas été très présente ces dernières semaines. Une météo qui n'est pas sans conséquences sur la végétation et les cultures.  

"Les pâtures ne repartent pas pour l'instant" confie Etienne Vuillemin installé à Croismare

Etienne Vuillemin est agriculteur à Croismare dans le Lunévillois.  Il confie avoir "rarement vu un mois de février comme ça ! " Dans ses champs tous les jours, il observe la pousse des semis. "Regardez" dit-il, en montrant une parcelle de blé, "ici le tour est bien vert, à l'intérieur où il a mal poussé, il commence à manquer d'eau. Le blé ne pousse pas. " Si des semis peuvent atteindre 15 à 20 cm d'autres pas plus de 3 cm." "Il n'y a pas assez d'eau en terre", selon le professionnel meurthe-et-mosellan qui observe le tarissement d'un certains nombre de sources sur des parcelles. 

Déjà une année 2018 difficile en raison du manque d'eau

La pluie va-t-elle tomber suffisamment ces prochaines semaines ? L'année 2018 a été difficile déjà pour les agriculteurs en raison du manque d'eau, confie Etienne Vuillemin. Le fourrage a manqué. Et là, "les pâtures ne repartent pas, rien ne repart pour l'instant". La question va se poser sur les rendements comme l'an passé. Ce qu'il redoute encore c'est le retour tardif du froid, ses cultures n'y résisteraient pas, selon lui. Il ajoute " c'est joué au poker en agriculture, on est de grands joueurs nous ! " 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess