Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

L'actu en 2019 : début des travaux de la maison de la Parthenaise

lundi 31 décembre 2018 à 4:06 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

Les travaux de construction de la maison de la Parthenaise doivent commencer au printemps 2019, à Châtillon-sur-Thouet, zone de la Bressandière. Un lieu de promotion de cette vache emblématique des Deux-Sèvres.

La maison de la parthenaise réunira dans un lieu unique les différents acteurs de la filière
La maison de la parthenaise réunira dans un lieu unique les différents acteurs de la filière © Radio France - Noémie Guillotin

Châtillon-sur-Thouet, France

Lancée en 2014, la maison de la Parthenaise s'apprête à devenir réalité en Gâtine. L'objectif est de rassembler dans un lieu unique l'ensemble de la  filière : élevage, commercialisation, consommation, pour mieux promouvoir cette race emblématique des Deux-Sèvres. Les travaux doivent démarrer au printemps 2019

Le site choisi se trouve à Châtillon-sur-Thouet, sur la zone économique de la Bressandière. Il  y a eu des contestations au niveau des terrains mais "une solution a été trouvée", rassure Xavier Argenton, président la communauté de communes  Parthenay-Gâtine.

Le QG de la race

Cette maison de la Parthenaise, sera "le QG de la race", se réjouit déjà Didier Dupuis est éleveur à Vausseroux et président de l'organisme de sélection de la race parthenaise. 

Elle réunira :

  • Les bureaux administratifs des différents acteurs du secteur comme l'organisme de sélection de la race parthenaise, l'association de promotion des viandes de la race parthenaise, Syndicat 79 des éleveurs de race parthenaise, Géode...
  • Un magasin de produits locaux et deux restaurants : un restaurant bistronomie de 50 places et un self de 80 places. Ils seront gérés par l'Adapei 79, qui travaille à l'insertion des personnes handicapées mentales. Avec bien sûr, au menu, de la viande parthenaise label rouge. 
  • Une zone élevage avec une station mâles reproducteurs et des ventes annuelles 
  • Un volet d'attractivité touristique : aménagements pour l'accueil des visiteurs, un parcours pédagogique, des parthenaises en pâturage, une mini-ferme...
Vue du projet de maison de la parthenaise - Aucun(e)
Vue du projet de maison de la parthenaise - Crédit Sodérif/DSA

Cette maison permettra la création de 25 emplois, plus 50 à 60 emplois indirects. Le budget total est de 7,8 millions d'euros, financés par la communauté de communes Parthenay-Gâtine, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département, l'Adapei 79...

Donner une nouvelle dynamique

L'objectif de donner une nouvelle dynamique à cette race même si elle se porte mieux qu'il y a 40 ans. "La race parthenaise c'était 5000 vaches dans les années 75/80. C'est aujourd'hui 50.000", note Didier Dupuis.

Vue du projet de maison de la parthenaise - Aucun(e)
Vue du projet de maison de la parthenaise - Crédit Sodérif/DSA

Mais le contexte est difficile pour l'élevage en Deux-Sèvres. La très grande majorité des  éleveurs du département sortent des zones défavorisées. En 2020, ils n'auront plus aucune aide. C'est 8000 euros en moyenne en moins par an et par exploitation.

La date de fin estimée des travaux est mars 2020