Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

40 éleveurs creusois affichent leur détresse sur tout le Département

vendredi 30 novembre 2018 à 6:01 Par Christophe Poirier, France Bleu Creuse

Tel un commando en colère, 40 éleveurs ont collé 1 000 affiches et 500 autocollants cette nuit partout en Creuse. Ils réclament d'urgence une rencontre avec tous les syndicats agricoles afin de mettre tous les problèmes et les solutions sur le tapis.

Voici l'affiche placardée à 1 000 reprises en Creuse, ici dans une pâture à Saint Eloi
Voici l'affiche placardée à 1 000 reprises en Creuse, ici dans une pâture à Saint Eloi © Radio France - Olivier Estran

Creuse, France

Ces agriculteurs en détresse, comme ils s'appellent, avaient répondu à la mobilisation de la FDSEA et des JA le lundi 19 novembre qui s'était traduit par quatre barrages routiers. En fin d'après-midi, les syndicats avaient appelé à la dispersion après un rendez-vous obtenu au Ministère de l'Agriculture et des assurances données afin de combler financièrement les pertes dues à la sécheresse. 

On ne veut pas casser du syndicat, ni leur tirer dans les pattes

Les manifestants n'étaient pas tous satisfaits et auraient voulu continuer le mouvement. Une quarantaine d'entre eux s'est donc réuni et a décidé de passer à une action propre. Florian Tournade (ancien membre des Jeunes Agriculteurs) fait partie de ce groupe improvisé: " Nous n'avons pas obtenu grand chose du Ministère. des aides pour la sècheresse, oui, mais on ne sait pas sur quelles bases. D'autres aides, oui, mais ce sont des aides qui de toute façon nous sont dues".  Le porte parole ajoute qu'il va convoquer tous les syndicats agricoles de la Creuse pour une réunion. " Il faut que les syndicats écoutent la base qui souffre. Ils ne doivent pas se contenter des quelques annonces du ministre de l'Agriculture. On ne veut pas casser du syndicat, ni leur tirer dans les pattes. On ne veut pas non plus prendre leur place. "

Si les synicats acceptent, la rencontre avec ces agriculteurs en colère pourrait se tenir lundi 3 ou mardi 4 décembre.