Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La sécheresse affecte poissons et escargots à Adriers dans le Sud-Vienne

-
Par , France Bleu Poitou

A Adriers,ce début d'été exceptionnel touche de plein fouet l'exploitation de Pierre Cottarel. La météo affecte son activité de pisciculture et son élevage d'escargots. La chaleur, l'absence de précipitations, des températures nocturnes bien trop élevées... Tout cela nuit à ses protégés.

L'exploitation de Pierre Cottarel compte notamment trois grands étangs de 5, 7 et 9 hectares
L'exploitation de Pierre Cottarel compte notamment trois grands étangs de 5, 7 et 9 hectares © Radio France - Baudouin Calenge

Adriers, France

Pierre Cottarel n'a jamais vu un tel manque d'eau sur ses 30 hectares d'étangs où vivent carpes, brochets, brèmes et autre black-bass. Il manque plusieurs dizaines de centimètres en hauteurs Conséquence, "les poissons ont moins d'espace, moins d'oxygène, moins de nourriture" constate le responsable des lieux. Et avec la chaleur et le vent, le niveau d'eau baisse chaque jour d'un centimètre à cause de l'évaporation et monte en température : 25° mi-juillet.

Les brochets peinent à survivre

Ce manque d'eau qui se faisait déjà sentir au printemps a déjà affecté la reproduction. Et avec des températures trop chaudes, "on a eu de la mortalité sur les brochets ces dernières semaines". Tout cela mis bout à bout va certainement réduire la production et donc les ventes à destination des associations ou sociétés de pêche. Plus de 10% sans doute sur cette pisciculture qui produit 30 tonnes de poissons par an.

Les escargots ne sont pas à la fête

Cette météo inédite pour un début d'été affecte aussi l'autre activité de l'exploitation : la production d'escargots. Ici; on en produit cinq à six millions par an. 

La récolte des escargots a du commencé plus tôt que prévu - Radio France
La récolte des escargots a du commencé plus tôt que prévu © Radio France - Baudouin Calenge

Des "p'tit gris" qui font le bonheur notamment de quelques grandes tables comme celles de la galaxie Robuchon. Pour les aider à supporter des températures nocturnes elles aussi trop élevées, des arroseurs automatiques aspergent les escargots la nuit, au moment où il bougent et se nourrissent. Mais pour éviter de perdre une partie de la production, la "récolte" a commencé plus tôt "même si les coquilles ne sont pas toutes suffisamment solides". 

Quel avenir pour l'exploitation ?

Mais ce qui inquiète Pierre Cottarel, c'est la succession des étés chauds et secs. "Un gros motif d'inquiétude" reconnait-t-il. Alors pour faire face, Pierre Cottarel et ses sept salariés adaptent leur fonctionnement comme ce ramassage plus précoce des escargots mais à terme, ce type d'activité pourrait bien être menacée par le changement climatique.