Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

A Bergerac, un viticulteur élabore un vin pétillant 100 % naturel

jeudi 30 août 2018 à 16:35 Par Emmanuel Claverie, France Bleu Périgord

A Ribagnac en Dordogne, se terminent les vendanges du tout premier vin pétillant naturel du Bergeracois. Un vin créé il y a trois ans par Luc de Conti, propriétaire du Château "Tour des Gendres". Et le succès est au rendez-vous.

Luc de Conti, propriétaire du Château Tour des Gendres à Ribagnac
Luc de Conti, propriétaire du Château Tour des Gendres à Ribagnac © Radio France - Emmanuel Claverie

Ribagnac, France

Le Château Tour des Gendres à Ribagnac en Dordogne a créé dans le Bergeracois le premier vin pétillant naturel. De marginale il y a trois ans, la production de pétillant va bientôt représenter un sixième de la production totale du domaine.

Tout a commencé il y a quatre ans. De passage chez des amis à Gaillac dans le Tarn, Luc de Conti, propriétaire du château Tour des Gendres déguste un vin pétillant élaboré selon une méthode 100 % naturelle. Le viticulteur bergeracois -qui possède 50 hectares de vignes, et qui s'est fait un nom avec ses Bergerac rouges et blancs et son Côte de Bergerac rouge, réfléchit alors à créer un petit vin d'apéro, pour ses ouvriers, et pour lui. 

Un vin pétillant 100% naturel

Elaboré à base de Sauvignon et de Chenin, ce pétillant brut n'a rien à voir avec le Champagne. "Le pétillant naturel est un vin dont la fermentation démarre en cuve. Au deux-tiers du processus, il est mis en bouteille avec la même levure. Il n'y a donc ni sulfite, ni sucre, ni levure étrangère ajoutés. Il en ressort un vin d'une grande fraîcheur, légèrement acide, à la bulle fine et aux notes de poire et de pêche blanche." explique le viticulteur.

Derniers coups de sécateurs dans les vignes qui donneront le premier pétillant 100% naturel du Bergeracois - Radio France
Derniers coups de sécateurs dans les vignes qui donneront le premier pétillant 100% naturel du Bergeracois © Radio France - Emmanuel Claverie

Un nouveau débouché pour le Bergeracois ?

De 2000 bouteilles élaborées la première année, la production est passée à 18 000 bouteilles en 2017. Des bouteilles qui se sont arrachées en une quinzaine de jours. Du coup, en 2018, Luc de Conti envisage de commercialiser 50 000 bouteilles de son pétillant bergeracois. "C'est un vin qui est dans l'air du temps" explique Luc de Conti. "Les gens ont envie en ce moment de pétillant. Quand vous regardez les chiffres du développement sur la vente des vins dans le monde, les pétillants sont en tête. Pourquoi Bergerac passerait à côté d'un tel développement ?"

La prochaine cuvée de ce vin pétillant bergeracois devrait pouvoir afficher le label bio - Radio France
La prochaine cuvée de ce vin pétillant bergeracois devrait pouvoir afficher le label bio © Radio France - Emmanuel Claverie