Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

À Capbreton, les pêcheurs coincés à quai par les tempêtes

mercredi 10 janvier 2018 à 16:31 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Gascogne

Ils sont sortis en mer quatre jours depuis Noël. Autant dire rien. Les pêcheurs de Capbreton sont cloués à quai par les tempêtes à répétition et commencent à vraiment s'inquiéter.

Les pêcheurs profitent d'être coincés à quai pour entretenir leur bateau
Les pêcheurs profitent d'être coincés à quai pour entretenir leur bateau © Radio France - Faustine Mauerhan

Capbreton, France

Ce mardi, pour la première fois depuis des semaines, le ciel est enfin bleu au-dessus du port de Capbreton. Le soleil brille et le vent nettoie notre moral pluvieux à tous. Mais sur les quais, les bateaux sont là. Ce matin encore, les pêcheurs ne sont pas partis en mer, au large le temps est trop mauvais, la capitainerie a émis un BMS, un bulletin météorologique spécial. 

Quatre sorties en mer depuis Noël

"C'est la cata", explique Mickael Moretti, pêcheur sur le Tetris. "Personne n’est parti. Les deux bateaux les plus gros ont décidé de sortir un peu mais nous on est allés en mer seulement quatre jours depuis Noël", compte le marin. Et 2018 ne s'annonce pas mieux pour commencer. "La météo prévoit encore de la forte houle jusqu'au 17 donc on va rester à quai toute la semaine. S’il y a pas de poissons, pas de paye et pas de salaires, c’est tout simple. On sait que c'est le jeu mais ça devient vraiment compliqué pour nos entreprises."

Des meilleures pêches après les tempêtes

Pourtant les tempêtes sont plutôt de bonnes nouvelles pour les pêcheurs en temps normal explique Vincent Agnes, patron armateur du Chipiron II. C'est la multiplication des phénomènes qui pénalisent les marins en l'occurrence : "Ces périodes de mauvais temps sont favorables pour le poisson, il est tranquille, il peut se rassembler autour du gouff, les pêches sont bonnes dans les jours qui suivent, seulement il faut qu’on puisse sortir en mer !" Malheureusement, en attendant, les marins entretiennent leur bateaux, réparent les filets et font briller les ponts. "Ça c’est sûr que ça va briller, souffle Vincent Agnes. Mais on aimerait que ça brille un peu moins et que ça sente un peu plus le poisson !"