Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

A Guéret, bientôt un potager municipal pour fournir la cuisine centrale

-
Par , France Bleu Creuse

Après les fleurs.. les fruits et légumes ! Les premiers plants viennent d’être plantés, aux serres municipales de Guéret. Une petite production, pour alimenter la cuisine centrale de la ville, qui fournit les écoles, centres de loisirs et repas à domicile.

Les serres municipales de Guéret vont bientôt accueillir un potager pour fournir la cuisine centrale.
Les serres municipales de Guéret vont bientôt accueillir un potager pour fournir la cuisine centrale. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Guéret, France

La cuisine centrale de Guéret, bientôt fournie en salades, oignons ou  betteraves par les serres municipales ! Les premiers plants, viennent d’être plantés.  Sous une des serres, et sur un terrain proche, les trois salariés municipaux vont produire fruits et légumes pour les écoles, les centres de loisir, et le portage de repas à domicile.

Ici, bientôt pousseront fruits et légumes, pour la cuisine centrale de Guéret.  - Radio France
Ici, bientôt pousseront fruits et légumes, pour la cuisine centrale de Guéret. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Pour l'instant, la terre est tout juste retournée, et les premières graines de radis à peine semées. Mais à terme, l'objectif est de produire environ 300 kilos de chaque variété de pommes de terre, 30 kilos de persil, 160 potimarrons par exemple. Des quantités limitées, qui ne suffiront pas à couvrir tous les besoins de la cuisine centrale. Ce n'est d'ailleurs pas le but : "On va par exemple faire de la betterave rouge, mais qui ne sera pas vraiment rouge, puisqu'on aura de la jaune, de la rouge et blanche...", explique le responsable des serres municipales de Guéret, Dominique Peynot . "C'est pour faire découvrir aux enfants, les inciter à manger des légumes." 

Un objectif pédagogique

Faire découvrir dans l'assiette, mais aussi avant : les enfants pourront visiter le potager, comme ils le font déjà aux serres municipales. "Peut être faire les semis avec eux, qu'ils reviennent en saison, voir comment les plantes se développent, et qu'en fin de saison, on fasse la récolte avec", estime la responsable des espaces verts sur la commune, Frédérique Garcia. "Sur des courges qui ont des formes différentes, des couleurs différentes, qu'ils n'ont pas l'habitude de voir."

A termes, les serres municipales aimeraient pouvoir posséder un plant de chaque espèce produite en Creuse. Avoir ses propres légumes, c'est aussi pour la cuisine centrale, la promesse de faire quelques économies. Mais "elle gardera ses fournisseurs habituels, assure Frédérique Garcia. Nous serons pas là pour faire une concurrence, car on ne produit pas les mêmes choses qu'eux, c'est un complément." Les premières récoltes sont prévues pour le printemps. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu