Agriculture – Pêche

A Guéret, des restaurants boudent la viande limousine

Par Hugo Charpentier, France Bleu Creuse mercredi 4 octobre 2017 à 17:25

Les Limousines font partie des plus anciennes vaches à viande
Les Limousines font partie des plus anciennes vaches à viande © Radio France - Isabelle Gaudin

Alors que se déroule en ce moment-même l'événement "Mangeons Local" partout dans le département, France Bleu Creuse s'est posée cette question : pourquoi est-il si difficile de déguster de la viande de chez nous dans les restaurants de Guéret ? Explications.

On vous en parle depuis le début de la semaine sur France Bleu Creuse : jusqu'au 18 octobre, le département organise le premier forum "Mangeons Local" qui a pour vocation de donner un coup d'accélérateur pour qu'il y ait plus de produits locaux dans les cantines scolaires, les maisons de retraite et autres restaurants collectifs.

Refroidis par les prix

Mais manger local n'est pas forcement une évidence et peut s'avérer particulièrement compliqué. A Guéret par exemple, pas facile de déguster de la bonne viande limousine Creusoise. Pourtant des troupeaux de ces jolies vaches rousses gambadent juste là, à quelques kilomètres de la ville. Un véritable crève-cœur pour Loris Tissier, le chef cuisinier du restaurant du Bœuf à la Fleur de sel, rue de la Sénatorerie : "Les producteurs locaux qui peuvent me fournir, je suis prêt à travailler avec eux dès demain. Mais à condition que les tarifs restent compétitifs parce que nous, il faut que l'on puisse revendre". Même constat pour le Pub Rochefort. Là-bas, la direction de l'établissement estime que la viande Creusoise est bien trop chère à la revente. Du coup, le restaurant préfère se rabattre sur de l'origine France... voire Pologne !

"Il faut que les clients soient prêts à payer le prix fort. Et j'en suis pas sûr". Loris Tissier, chef cuisinier du restaurant du Bœuf à la Fleur de sel.

Dans son restaurant, Loris Tissier cuisine principalement de la viande origine France de bonne qualité mais à un prix plus abordable : "L'entrecôte d'une viande origine France peut monter à 16,90 euros. C'est 25 à 30 euros pour une entrecôte Limousine. Il faut que les clients soient prêts à payer le prix fort. Et j'en suis pas sûr". A 14 euros le menu entrée-plat-dessert, difficile d'y inclure de la viande de grande qualité même lorsqu'elle provient du champs d'à côté...

Loris Tissier, chef cuisinier du restaurant du Bœuf à la Fleur de sel