Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

A Niort, les agriculteurs à la rencontre des consommateurs pour discuter prix du lait

-
Par , France Bleu Poitou

Journée de mobilisation nationale des agriculteurs ce mardi. Dans les Deux-Sèvres, FNSEA et JA 79 ont choisi d'aller à la rencontre des consommateurs lors d'une opération sur le prix du lait dans une grande surface.

FNSEA 79 et JA 79 demandaient ce mardi aux consommateurs quel était leur prix juste du litre de lait
FNSEA 79 et JA 79 demandaient ce mardi aux consommateurs quel était leur prix juste du litre de lait © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

Et vous combien seriez-vous prêt à dépenser pour acheter un litre de lait ? Question posée par les agriculteurs de la FNSEA 79 et des JA 79 ce mardi au Leclerc de la zone Mendès France à Niort, en ce jour de mobilisation nationale de la profession

On sent bien que le gouvernement nous lâche

Les deux syndicats ont choisi d'aller à la rencontre directe des consommateurs. Car un an après la loi issue des Etats généraux de l'alimentation "il n'y a pas d'avancées. On sent bien que le gouvernement nous lâche", regrette Alain Billerot, responsable de la section lait de vache à la FNSEA 79. "Le principal objectif c'était de construire le prix à la consommation en partant du coût de production à la ferme donc on veut vraiment repartir sur cette base pour nous paysans sortir un revenu".

Les agriculteurs mobilisés sont venus avec des chariots remplis de briques de lait Pamplie. "On sait à quel prix le lait part de la ferme, on sait à quel prix il est vendu mais entre les deux on ne sait pas", déplore Shyana Darak, président des JA 79. "Le prix juste se sont les intermédiaires qui le donnent. Nous ce qu'on veut savoir c'est quel prix le consommateur est capable de mettre pour renégocier avec les transformateurs et les distributeurs".

"Je sais pas entre 80 centimes et un euro ?", "ça coûte combien un litre de lait, un euro ?". Les consommateurs semblent un peu perdus. Pour Sandrine en tout cas "tout travail a un prix. Mais le but c'est de savoir comment chaque artisan de la filière arrive à vivre avec chaque marge qu'il prend sur ce prix-là. Si cette marge est toujours absorbée par les financiers ça ne résoudra pas le problème". Les agriculteurs qui sont payés en moyenne environ 33-34 centimes le litres, il faudrait selon au moins passer à 36 centimes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu