Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Poujols, les vignes dévastées par un orage de grêle très localisé

-
Par , France Bleu Hérault

Lundi, un violent orage de grêle a balayé le nord de Lodève. Plusieurs domaines viticoles sont touchés, avec par endroit la moitié de la récolte détruite.

A Poujols, les vignes dévastées après un orage de grêle très localisé
A Poujols, les vignes dévastées après un orage de grêle très localisé - Alain Caujolle Gazet

Comme si l'épisode de gel n'avait pas suffit il y a deux mois. Les vignerons de Poujols, au nord de Lodève, ont essuyé un orage de grêle très localisé. En l'espace d'une demi-heure, Lundi 21 juin, plusieurs domaines ont perdu une part importante de leurs raisins.

Le maire de Poujols, Antoine Goutelle, n'en revient pas de la grosseur des grêlons

"Ça a été aussi bref que violent. Je n'ai jamais vu de grêlons aussi gros sur le village."

Un coup dur, d'autant que les domaines touchés étaient les rares à avoir survécu au gel, poursuit-il : 

"Le vigneron avec qui j'ai échangé ne pourra vendanger que 2 ou 3 hectares sur 13. Espérons qu'il n'y aura pas d'autres catastrophes."

Antoine Goutelle, maire de Poujols : "Ça a été aussi bref que violent"

"Un paysage désolant"

Le domaine d'Alain Caujolle Gazet a également été durement impacté. Au lendemain de l'orage destructeur, le vigneron fait l'état des lieux : 

"C'est un paysage désolant. Je préfère l'oublier assez rapidement."

Alain Caujolle Gazet : "C'est un paysage désolant. Je préfère l'oublier assez rapidement."
Alain Caujolle Gazet : "C'est un paysage désolant. Je préfère l'oublier assez rapidement." - Alain Caujolle Gazet

Le vigneron constate ainsi qu'il "manque énormément de feuilles sur les pieds". En se rapprochant, Alain Caujolle Gazet découvre des impacts directs sur les grains de raisin. "Ceux qui ont été atteints prennent déjà une couleur marron, ça va très vite", explique-t-il. 

Autre point névralgique, la rafle. Autrement dit, "l'axe qui tient les grains de raisin". Lorsqu'elle est touchée, la rafle nécrosée condamne les grappes qui y sont fixées. "Elles vont tomber ou mourir", lâche, dépité, le vigneron. 

Alain Caujolle Gazet estime que la moitié de sa récolte vient d'être détruite

"C'est triste. On avait échappé au gel du mois d'avril, un miracle. La récolte s'annonçait donc bien jusque-là". 

Alain Caujolle Gazet : "Ça donne un paysage assez désolant que je préfère oublier"

Alain Caujolle Gazet : "C'est triste. On avait échappé au gel du mois d'avril, un miracle. La récolte s'annonçait donc bien jusque là".
Alain Caujolle Gazet : "C'est triste. On avait échappé au gel du mois d'avril, un miracle. La récolte s'annonçait donc bien jusque là". - Alain Caujolle Gazet

Et inutile de croire que les repousses seront d'un quelconque secours : 

"Maintenant les bourgeons qui pourraient redémarrer auront tellement de retard sur le reste qu'ils ne donneront rien du tout."

Une seule chose à faire : _"Croiser les doigts"... e_t se mettre à pied d'œuvre. car désormais, c'est la perspective d'une maladie qui inquiète le vigneron : 

"Dès ce matin, on était nombreux dans le secteur à pulvériser du cuivre pour faire cicatriser les vignes. Et surtout éviter la propagation d'un champignon qui viendrait mettre une deuxième couche sur les pertes de récoltes."

Alain Caujolle Gazet : "Les repousses sont impossibles"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess