Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

A Sadroc en Corrèze une entreprise de nutrition animale biologique s'installe dans un ancien moulin à farine

lundi 30 octobre 2017 à 5:22 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Le Moulin Beynel vient d'inaugurer son nouveau site de production à Sadroc après avoir restructuré un ancien moulin à farine. L'entreprise ambitionne de fournir de la nourriture animale bio aux éleveurs situés dans un rayon de 150 km. C'est la seule unité du genre en Limousin.

Moulin Beynel prévoit de produire 20 000 tonnes annuelles de nutrition animale biologique d'ici 5 ans
Moulin Beynel prévoit de produire 20 000 tonnes annuelles de nutrition animale biologique d'ici 5 ans © Radio France - Françoise Ravanne

Sadroc, France

Le Moulin Beynel c'est la marque bio du groupe DFP Nutraliance basé en Corrèze. C'est en 2008 que le groupe s'est lancé dans l'aventure du bio. La production de nourriture animale biologique a démarré à Saint-Priest-de-Gimel mais en quantité bien insuffisante pour répondre à la demande des éleveurs de plus en plus nombreux à se convertir au bio. Le site était aussi trop petit pour envisager une augmentation de la production d'où cette nouvelle installation à Sadroc.

Les ambitions du Moulin Beynel revues largement à la hausse

C'est donc désormais dans un ancien moulin à farine à Sadroc que l'entreprise a élu domicile et c'est aussi l'unique structure en Limousin à produire des aliments bio pour animaux. La matière première, notamment les céréales, provient de toute la Nouvelle Aquitaine. Pour cette première année l'entreprise devrait produire 9.000 tonnes mais elle se donne 4 à 5 ans pour que sortent de ses silos 20.000 tonnes à l'année. Une production animale biologique destinée aux éleveurs de porcs, de volailles mais aussi de bovins et d'ovins.

Un nouvel outil salué par les éleveurs bio du Limousin

Les éleveurs convertis en bio de tout l'ancien territoire Limousin vont pouvoir se fournir auprès du Moulin Beynel qui va les approvisionner dans un rayon de 120 à 150 kilomètres. Jouany Chatoux par exemple un éleveur du plateau de Millevaches élève depuis son installation en bio des porcs des brebis et des bovins et pour lui le développement de cette production de nourriture animale est une aubaine " je suis content de trouver un fournisseur à proximité de ma ferme" explique t-il "ça réduit les frais de déplacement et ça répond tout à fait à l'éthique de l'élevage biologique". Pour nourrir ses animaux en bio, ça coûte néanmoins presque deux fois plus cher que des aliments conventionnés. Mais c'est aussi parce que la nutrition animale biologique reste une denrée rare , elle ne constitue aujourd'hui que 2 % du marché français de l'alimentation pour animaux.