Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Abattoir de Grandparigny : des éleveurs manifestent devant le siège de l'Agglomération du sud-Manche

-
Par , France Bleu Cotentin

Une trentaine d'éleveurs et de bouchers se sont rassemblés devant le siège de la communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel Normandie à Avranches ce lundi 18 janvier. Ils réclament le maintien d'un abattoir multi-espèces.

La confédération paysanne a appelé à un rassemblement devant le siège de la communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel Normandie à Avranches ce lundi 18 janvier.
La confédération paysanne a appelé à un rassemblement devant le siège de la communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel Normandie à Avranches ce lundi 18 janvier. © Radio France - Lucie THUILLET

Ce lundi 18 janvier, une trentaine d'éleveurs et de bouchers ont répondu à l'appel du syndicat agricole, la Confédération paysanne, et se sont réunis devant le siège de la communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel Normandie à Avranches, dans l'espoir de peser sur le projet de reprise.

Ils demandent à l'Agglomération d'obtenir des garanties et de mettre des conditions, avant de céder l'abattoir de Grandparigny, près de Saint-Hilaire-du-Harcouët, qui a fermé le 31 décembre dernier et dont elle est propriétaire. 

Un abattoir uniquement pour les ovins ?

Le futur repreneur potentiel, c'est Manuel Pringault, ancien gérant de l'abattoir et patron de la société de découpe et de transformation de viande TEBA, qui se trouve toujours sur le site de Grandparigny.  Il veut en faire un outil neuf, spécialisé dans l'abattage des ovins. 

Les manifestants réclament notamment le maintien d'un abattoir multi-espèces.

Une chaîne uniquement pour les ovins, ça veut dire qu'il n'y a plus de solution pour l'abattage des porcs dans toute l'ancienne Basse-Normandie, argumente Christophe Osmont, éleveur à Coutances. 

Ces éleveurs souhaitent aussi pouvoir se fédérer et participer à ce projet, à travers le groupement d'intérêt économique que pourrait mettre en place le potentiel repreneur.

David Juquin, premier vice-président de la communauté d'agglomération, est venu à la rencontre des manifestants :  "Nous mettons en place un Plan alimentaire territorial alors bien sûr, nous suivons ce projet, en faisant attention à sa philosophie, à la _prise en compte des besoins territoriaux._"

Abattoir de Grandparigny : des éleveurs manifestent devant le siège de l'Agglomération du sud-Manche. Reportage.

L'abattoir de Grandparigny est fermé. Que deviennent les 30 salariés? Les explications de David Juquin, premier vice-président de la communauté d'agglomération du sud-Manche

  • Manche
Choix de la station

À venir dansDanssecondess