Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agriculteur, un métier passion pour trois jeunes du lycée agricole La Brosse à Venoy près d'Auxerre

-
Par , France Bleu Auxerre

Les métiers de l'agriculture attirent-ils encore les jeunes ? Au lycée Labrosse à Venoy près d'Auxerre nous avons rencontrés Pauline 18 ans, Kévin 19 ans et Aurélien 20 ans. Ils terminent leurs études cette année et se disent impatients d'exercer leur métier sur le terrain d'ici quelques mois.

Kévin, Aurélien et Pauline en dernière année au Lycée Agricole d'Auxerre La Brosse à Venoy
Kévin, Aurélien et Pauline en dernière année au Lycée Agricole d'Auxerre La Brosse à Venoy © Radio France - Damien Robine

Que ce soit Aurélien, Pauline ou Kévin, la passion pour tout ce qui touche à l'agriculture remonte à l'enfance. _"Dès l'âge de 6 ans je montais sur le tracteur chez mes cousins, j'allais voir les vaches "explique Kévin. "Depuis tout petit, c'est dans les veines, c'est dans mes gènes. Pour moi c'est naturel" ajoute Aurélien. Quant à Pauline elle a choisi ce métier "parce que mon père est agriculteur et depuis toute petite je le suis partout. Il m'a donné sa passion pour les animaux, les champs."_

Le reportage au Lycée Agricole La Brosse à Venoy près d'Auxerre

Pauline va s'installer d'ici quelques mois sur l'exploitation laitière de son père

Le lycée agricole, c'était donc le passage obligé pour tout les trois. Pauline, après son bac professionnel, conduite et gestion d'une exploitation agricole, va intégrer d'ici quelques mois l'exploitation laitière de son père, avant de la reprendre lorsque celui ci sera à la retraite. Le secteur du lait est souvent en crise. Mais cela ne lui fait pas peur. "Je me dis même qu'il y a de l'avenir dans les vaches laitières. Il y a de moins en moins d'agriculteurs dans ce secteur. Les prix vont peut être augmenter."

"L'agriculture conventionnelle d'aujourd'hui n'est plus celle d'il y a 30 ans " - Kévin

Quant à Kévin et Aurélien, ils vont commencer par être salariés dans une exploitation "pour acquérir de l'expérience". Le travail ne leur fait pas peur. La seule chose qui les embête, c'est l'image que véhicule l'agriculture auprès de certains. Aurélien regrette que "quand on parle d'agriculture on ait tout de suite l'image du pulvérisateur ." Même regret pour Kévin qui précise que "l'agriculture conventionnelle d'aujourd'hui n'est plus celle d'il y a 30 ans. Aujourd'hui on fait pas de préventif. On utilise les produits pour du curatif. "

"Moi en ville je fais pas 15 jours , je saute par la fenêtre" - Aurélien

Notre objectif,  c'est de faire notre métier du mieux possible, en protégeant l'environnement au maximum, assurent-ils tous les trois. L'agriculture c'est leur avenir et rien d'autre. Un métier  en ville par exemple dans un bureau, ce n'est pas pour Aurélien. "Moi la ville, c'est la mort...Je fais pas 15 jours. Je saute par la fenêtre" dit il en riant.

Enfin comme ils sont jeunes, ils ont la volonté d'essayer de se dégager du temps, pour faire la fête avec leurs amis. Une compagne ou un compagnon, ils l'envisagent également. Simplement il serait préférable qu'il soit aussi dans le secteur de l'agriculture. C'est mieux selon eux, et ça permet de passer du temps ensemble. Même si c'est pour le travail.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess