Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Agriculteurs creusois cherchent fourrage désespérément

vendredi 28 décembre 2018 à 6:06 Par Nina Valette, France Bleu Creuse, France Bleu Berry et France Bleu

Après la sécheresse de l'été dernier, les agriculteurs de la Creuse doivent faire face à une pénurie de fourrage en cette fin d'année. La Confédération paysanne demande à la Chambre d'agriculture du département de mettre en place une cellule d'aide matérielle.

Les vaches, elles aussi, attendent impatiemment leur fourrage !
Les vaches, elles aussi, attendent impatiemment leur fourrage ! © Radio France - Nina Valette

Creuse, France

"Je ne sais pas comment je vais nourrir mes bêtes." Voilà une phrase qu'entend beaucoup Philippe Auvillain, membre du bureau de la Confédération paysanne dans la Creuse, et qui l'inquiète. L’agriculteur voit en effet nombre de ses voisins faire face à une crise sans précédent. Les hangars de fourrage sont au plus bas, et malgré le passage du département en état de calamité agricole (qui accorde une aide financière aux exploitations), certains agriculteurs ne sont pas sûrs de pouvoir passer l’hiver.

La Confédération Paysanne souhaite trouver un accord avec les acteurs agricoles du département (syndicats agricoles, associations, Chambre d'agriculture) et monter une cellule de recherche et de redistribution de fourrage.

Des situations dramatiques

Depuis juillet, les agriculteurs piochent dans les stocks de fourrage, des stocks normalement utilisés durant l'hiver. Une situation désastreuse pour certains paysans, qui tentent d'acheter de quoi nourrir les bêtes chez les voisins. Malheureusement, la sécheresse de l'été 2018 a touché de nombreux départements. 

Du côté de Sainte-Feyre en Creuse, Yves le sait, il a eu de la chance : "J'ai trouvé du fourrage chez un voisin en septembre. Mais pour éviter une autre catastrophe l'année prochaine, je vais faire plusieurs récoltes cette année" raconte l'agriculteur.

Autre solution, certains éleveurs décident de vendre leurs bêtes : "Il y a de plus en plus d'offres, donc les prix baissent. Ce n'est vraiment pas bon pour la profession", insiste Yves, éleveur bovin. Une très mauvaise idée aussi pour Philippe Auvillain : "Les bêtes ne sont pas terminées. Elles ne sont pas suffisamment grosses. Avec une telle solution, l'éleveur va avoir du mal à se relever, à vendre. De plus, les veaux vont être plus faibles et donc plus sensibles aux maladies", explique le membre du bureau de la Confédération paysanne.

Solution d'urgence

La Confédération paysanne a sollicité un rendez-vous ce vendredi avec le Chambre d'agriculture de la Creuse pour tenter de mettre en place une "cellule d'aide de recherche de fourrage". L'objectif est d'aider les agriculteurs à trouver des stocks disponibles en France ou à l’étranger, pour les distribuer de façon équitable. 

Mais Philippe Auvillain, de la Confédération paysanne, craint que les élections à la Chambre d'agriculture de mi-janvier ne fassent que ralentir la procédure.