Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les agriculteurs manifestent contre la ligne de train Paris-Normandie en bloquant la gare de Mantes-la-Jolie

mardi 6 mars 2018 à 8:24 Par Martine Bréson, France Bleu Paris, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Les jeunes agriculteurs et la FDSEA ont manifesté contre la future ligne de chemin de fer Paris Normandie ce mardi matin. Une trentaine de tracteurs ont bloqué la gare de Mantes-la-Jolie (Yvelines) de 6h00 à 7h30. Le trafic des trains est très perturbé entre Le Havre, Rouen et Paris.

Les agriculteurs manifestent à Mantes-la-Jolie.
Les agriculteurs manifestent à Mantes-la-Jolie. - FDSEA

Mantes-la-Jolie, France

Les jeunes agriculteurs et la FDSEA (Fédération des syndicats d'exploitants agricoles) sont en colère. Ils ne veulent pas de la future ligne de chemin de fer Paris Normandie. Ils sont venus ce mardi matin vers 6h00, avec une trentaine de tracteurs pour bloquer la gare de Mantes-la-Jolie. Ils sont repartis vers 7h30.

Le trafic des trains entre la Normandie et Paris a été très perturbé par cette manifestation tôt ce matin. Vers 8h00 certains trains entre Le Havre, Rouen et Paris affichaient encore jusqu'à une heure de retard.   

Rémi Lefèvre, président du canton des jeunes agriculteurs de Mantes, était sur France Bleu Paris ce mardi matin. Il explique que la future Ligne Nouvelle Paris Normandie "est dévastatrice pour le milieu agricole. Elle consomme entre 10 et 12 hectares au kilomètre linéaire de surface agricole." Pas question donc d'accepter cette ligne.

Les agriculteurs ne veulent pas de la Ligne Nouvelle Paris Normandie - Aucun(e)
Les agriculteurs ne veulent pas de la Ligne Nouvelle Paris Normandie - FDSEA

Rémi Lefèvre est directement concerné. Il raconte qu'il s'est installé début 2018... on m'annonce qu'une ligne Paris-Normandie peut traverser la commune où j'exploite, c'est très regrettable". Il estime que cette ligne "n'apportera pas grand-chose aux usagers et qu'elle est vraiment dévastatrice pour la diversité". Il explique que des exploitations vont être complètement rayées de la carte et des communes coupées en deux.