Agriculture – Pêche

Agriculture : après les annonces du chef de l'Etat, la FDSEA de Moselle évoque de réelles avancées

Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord jeudi 12 octobre 2017 à 10:44

Jean-marc Brême, le responsable de la FDSEA57
Jean-marc Brême, le responsable de la FDSEA57 © Radio France - Thomas Jeangeorge

Jean-Marc Brême, le responsable du premier syndicat agricole en Moselle, était l'invité, ce jeudi matin, de France Bleu Lorraine. Il est revenu sur les annonces du président de la République pour que les agriculteurs touchent enfin un revenu décent.

Emmanuel Macron est au chevet des agriculteurs en quête de revenus décents. Le président de la république a annoncé hier, à Rungis, des pistes de réformes, issues des états généraux de l'alimentation.

L' une des mesures annoncées par le chef de l'état, c'est une inversion dans la construction des prix : ce serait au producteur de proposer à l’industriel un contrat avec un prix tenant compte des coûts de production, et non l’inverse. En somme, l'agriculteur redeviendrait maître de ses prix. Pour le responsable de la FDSEA57, Jean-Marc Brême, qui était l'invité ce matin de France Bleu Lorraine, c'est en somme " une petite révolution qui va naturellement dans le bons sens ".

" On veut notre part du gâteau "

Autre annonce du chef de l’état : remonter le seuil de revente à perte, prix en dessous duquel un distributeur ne peut pas vendre ses produits. Ça ne plait pas à la grande distribution, mais Jean-Marc Brême précise que " les marges des hyper et supermarchés sont très importantes et qu'il est temps de changer les règles pour arriver à une meilleure répartition des richesses ".

La Mutualité Sociale Agricole estime que le revenu annuel moyen des agriculteurs est de l’ordre de 13 000 à 15 000 euros. 30 % des exploitants auraient un revenu inférieur à 350 euros par mois . Et 20 % seraient en déficit en 2016.

Jean-Marc Brême, le responsable mosellan de la FDSEA