Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre : un élan de solidarité incroyable redonne espoir à l'éleveur Jean-François Goumain

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Jean-François Goumain, éleveur laitier d'Anjouin criblé de dettes (400.000 euros), retrouve le moral. Même si son exploitation est toujours placée en liquidation judiciaire, une cagnotte mise en ligne il y a une semaine lui redonne espoir pour son exploitation et ses 136 vaches laitières.

Jean François Goumain parle régulièrement à ses bêtes, il leur dit : "Allez on a presque gagné mais après il faut m'aider, il faut donner du lait."
Jean François Goumain parle régulièrement à ses bêtes, il leur dit : "Allez on a presque gagné mais après il faut m'aider, il faut donner du lait." © Radio France - Sylvain ROGIE

Le reportage de Solène de Larquier, journaliste à France Bleu Berry, vous a touchés et vous a émus. Jean-François Goumain ne s'attendait pas à autant de soutien et ce dès le premier jour. "Le matin même de la diffusion du reportage de France Bleu Berry, des gens qui habitent à 20 kilomètres de chez moi sont venus me voir. J'ai vu une dame arriver dans ma cour, elle était en larmes. Elle est venue me soutenir moralement. Elle m'a donné un billet et elle était complètement écœurée de la situation", explique-t-il. Cette solidarité et cette cagnotte qui est mise en ligne va grimper très vite pour très prochainement dépasser les 60.000 euros.

Ma priorité avec cette générosité, c'est que la justice accepte de lever la liquidation judiciaire et me placer en redressement - Jean-François Goumain

Les dons arrivent de toute la France. Certaines personnes se déplacent quand elles ne demeurent pas trop loin. Pour les autres, ils passent par la cagnotte. D'ailleurs anonymement, une personne a versé 1000 euros ! Avec de telles sommes, Jean-François Goumain espère pouvoir avoir plus d'influences sur la procédure judiciaire en cours. "Je souhaite me faire entendre auprès de la justice et qu'elle accepte avec l'argent que je vais apporter de lever ma liquidation judicaire. Du coup, je pourrais reprendre une vie normale et honorer les remboursements du redressement judiciaire. Parce que s'il y a une liquidation, les créanciers, ils vont être payés 10 à 15% de leurs dettes. Pour ma part, j'ai des dettes, je veux les honorer", souligne l'éleveur berrichon.

Les marques de soutien sont toujours aussi présentes. Ce dimanche 30 mai, Jacques est venu de Bourges soutenir cet éleveur de vaches laitières. "Je suis venu pour lui témoigner de mon soutien avec une petite aide morale mais aussi une petite aide financière à hauteur de mes moyens", témoigne ce Berrichon, sans vouloir préciser le montant. En pleine période électorale, le conseiller départemental et maire de Valençay Claude Doucet est venu rencontrer Jean-François Goumain sur son exploitation. Il a exprimé tout son soutien et a trouvé inadmissible qu'une ferme comme celle de Jean-François sombre dans l'oubli.

Il faudrait 100.000 euros dans la cagnotte pour que Jean-François Goumain soit totalement serein

La somme est déjà incroyable après seulement quelques jours d'existence de la cagnotte mise en ligne pour sauver les vaches et donc l'exploitation. L'éleveur laitier d'Anjouin le sait très bien. S'il se présente devant la justice avec une somme qui avoisine ou dépasse les 100.000 euros, cela peut faire pencher la balance du bon côté. Il a retrouvé une lueur d'espoir : "Je commence à voir une petite lueur et même le soleil. Je tiens à remercier particulièrement France Bleu Berry. Vous êtes en passe de sauver ma ferme et mes bêtes. Je remercie également France 3 pour leur reportage. Vous savez, je n'aime pas être médiatisé, mais là, c'est une question de survie", conclut Jean-François Goumain.

Les donateurs souhaitent de tout cœur que cet éleveur de vaches laitières voit enfin le bout du tunnel et puisse s'occuper comme il le fait déjà de ses bêtes. Il l'a promis, il ne souhaite pas faire une fête mais il invitera tous ces généreux donateurs dans sa ferme pour leur dire un grand MERCI et il le fera au milieu de ces 136 bêtes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess